Accueil Culture Cinéma

«On est dans l’essentiel de la vie: l’échange»

François Cluzet est fier d’être en charge du rôle de médecin de campagne imaginé par Thomas Lilti. Les deux hommes défendent ainsi un film engagé qui parle d’un trésor de la vie rurale française en voie de disparition

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Etre médecin, c’est aussi une vocation. C’est ça qui nous rapproche. Il y a du soignant chez l’un et chez l’autre. Moi, j’ai longtemps voulu être médecin mais j’en ai été empêché par cette furieuse envie d’être acteur  », confie François Cluzet qui s’est fondu avec une justesse impressionnante dans la peau d’un médecin de campagne. «  Il y a quelque chose de puissant dans ce rôle : il y a un homme derrière avec un cœur et une vraie réflexion sur son métier de médecin de campagne. Il est un alerteur. Il est à l’écoute, il est dans l’abnégation, la générosité, le sacerdoce. Il ne croit pas entièrement à la guérison mais il croit au soulagement. En ce sens, il est vrai et j’étais fier d’être en charge de ce rôle. Avec lui, on est dans l’essentiel de la vie : l’échange.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs