Accueil Société

Migrations: la traversée de la Manche, comme dernier espoir

Déboutés du droit d’asile et dublinés continuent de tenter de rejoindre l’Angleterre. En raison des parkings et des ports sous surveillance, les passeurs exploitent la voie maritime. Avec succès.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 7 min

Nissa a raté la rentrée. Pendant que ses camarades profitaient des derniers jours avant d’attaquer la 5e primaire, la jeune Kurde de 11 ans quittait le bois où elle vit avec sa famille depuis un mois, à Grande-Synthe, pour monter dans une voiture direction Paris. Là, le passeur les a fait grimper dans un camion frigorifique. Nissa a déjà vécu ça plus jeune, avant l’Allemagne, il y a trois ans, mais sa mémoire ne garde que des bribes : le froid, la cargaison de persil, les policiers qui les ont trouvés. « Le camion est remonté vers Lille, je crois, et puis il s’est arrêté vers Dunkerque. Là, il n’a plus bougé pendant longtemps. Tout le monde tremblait, il faisait tellement froid. Mon petit frère – il a 1 an et 3 mois –, il hurlait tout le temps. » Son allemand est remarquablement fluide mais là, elle cherche ses mots : « J’étais nerveuse. Effrayée et désemparée. » La famille a fini par tambouriner la cloison, suppliant le chauffeur d’ouvrir la porte. Retour à la case « jungle ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par NO JJ, samedi 5 septembre 2020, 11:57

    Dans un sens, cela nous arrange très bien qu'ils veuillent se rendre chez les anglais, notre problème est qu'ils doivent passer par chez nous pour y aller. Les guerres ont toujours permis de limiter les populations, pourtant on en a plus connu chez nous et c'est bien. Dans un monde idéal tout individu devrait pouvoir se rendre où il veut dans le monde, les pays en ont décidé autrement pour de très bonnes raisons, mais à moins de limiter les naissances, il y aura toujours plus de monde sur la planète.

  • Posté par Pablos Gino, samedi 5 septembre 2020, 11:54

    Puis quand ils auront débarqué en terre britanique une autre vie de galère et misère les attends.Il n' y a qu'à voir la condition sociale de ceux qui on perdu leur emploi dans ce pays.La réalité parfois dépasse les cauchemars.

  • Posté par Biot Philippe, samedi 5 septembre 2020, 11:50

    Migrer pour devenir un illégal tout le reste de sa vie?

  • Posté par Bernard laurent , samedi 5 septembre 2020, 11:48

    Faire moins de gosses et rester dans leur pays pour le construire... .

  • Posté par Esquenet Alexandre, samedi 5 septembre 2020, 9:54

    N'ont-ils pas compris que l'UK est sortie de l'Europe pour bloquer les migrants? Apparemment non ..

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs