Vande Lanotte: «Si quelqu’un meurt pendant une opération policière, vous devez vous assurer de tout savoir»

Vande Lanotte: «Si quelqu’un meurt pendant une opération policière, vous devez vous assurer de tout savoir»

Ce vendredi, Johan Vande Lanotte (SP.A) était l’invité de l’émission De Afspaark de la VRT. L’ancien président du SP.A et ancien Vice-premier ministre, mais aussi ministre de l’Intérieur en 1995 (jusqu’à sa démission en 1998 suite à l’évasion de Marc Dutroux), a réagi à l’affaire Chovanec.

Pour rappel, un ressortissant slovaque, Jozef Chovanec, est décédé en février 2018 dans un hôpital à Charleroi. Quelques jours plus tôt, l’homme avait été placé dans une cellule de l’aéroport régional à la suite de son comportement et maîtrisé par des agents de la police fédérale. Une instruction judiciaire a été ouverte et est toujours en cours. Une policière avait été filmée faisant un salut hitlérien alors que ses collègues tentent de maîtriser Joseph Chovanec.

« Si quelqu’un meurt pendant une opération policière ou juste après, vous devez vous assurer de tout savoir. Le commissaire général doit dire ‘Je veux tout savoir’, le ministre doit dire ‘Je veux tout savoir’ », a-t-il déclaré.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous