Rallye d’Estonie: Thierry Neuville consolide sa 3e place provisoire

Rallye d’Estonie: Thierry Neuville consolide sa 3e place provisoire
AFP

Voilà ce que déclarait Thierry Neuville au micro de WRC+, à sa sortie de la dernière spéciale de la matinée au rallye d’Estonie : « Je ne suis pas satisfait à 100 % pour tout dire. Je manque toujours de confiance, surtout dans les portions rapides. Mais bon, nous avons fait de notre mieux, et nous devons continuer comme ça, tout en restant réalistes au sujet de Ott… »

Meileur temps devant Tanak et Rovanpera

Quelques minutes plus tard, on apprenait pourtant que notre compatriote venait de signer le meilleur temps dans cette dernière spéciale de 11 km, devant Tanak et Rovanpera. De quoi lui permettre de revenir à 11,1 secondes du champion du monde en titre, et à 4,3 secondes de son autre équipier, Craig Breen.

Pour l’heure donc, le podium provisoire de cette quatrième manche du championnat du monde est entièrement occupé par Hyundai. Neuville a raison au sujet de Tanak, qui devrait survoler les débats sur son épreuve pendant tout le week-end. Et on sait que même s’il ne revient pas à la régulière sur Breen, son équipe lui permettra de le passer en vue de l’arrivée.

Ordre inversé cet après-midi

Là n’est pas le plus important : pour l’heure, Neuville doit surtout regarder ce qui se passe derrière lui. Là où se trouvent les Toyota de Sébastien Ogier et d’Elfyn Evans, les deux pilotes qui le précèdent au championnat. Pour le moment donc, le scénario est (presque) idéal pour notre compatriote. Reste à voir maintenant comment va se dérouler la boucle de l’après-midi, alors que les concurrents vont aborder celle-ci dans l’ordre inverse du classement provisoire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • L’homme en est à sa 6
e
 saison dans la catégorie-reine.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    Formule 1: Daniil Kvyat, l’inoxydable

  • Fabio Quartararo et Andrea Dovizioso

    Par AFP

    MotoGP

    MotoGP: le quatuor du championnat devant aux premiers essais libres en Catalogne

  • Mir, Vinales et Espargaro, trois Espagnols qui rêvent de remplacer Marc Marquez dans les coeurs.

    Par Dominique Dricot

    MotoGP

    MotoGP: l’Espagne se cherche un nouveau roi

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous