Nations League: dans le groupe des Diables, l’Angleterre émerge dans les derniers instants en Islande (0-1)

Reuters
Reuters

L’Angleterre, qui a converti un penalty à la 91e via Raheem Sterling avant de voir les Islandais en manquer un dans la foulée, signe donc un premier succès dans le groupe 2 de la Ligue A de la Nations League. L’autre duel du groupe, entre le Danemark et la Belgique, se tiendra dans la soirée à Copenhague.

Ce duel était le premier entre Islandais et Anglais depuis le fameux huitième de finale de l’Euro 2016 où l’Islande s’était imposée 1-2. Cette défaite avait provoqué l’ire de la presse anglaise, pour qui il s’agit de la « plus grande humiliation de l’histoire de la sélection anglaise ».

Malgré une très large domination des Three Lions dans le premier acte, avec 76 % de possession de balle, les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Les Anglais, supérieurs mais en manque d’inspiration à la conclusion, ont vu leur tâche se compliquer à la 71e minute quand Kyle Walker a écopé de sa seconde carte jaune. Réduits à dix, les Three Lions ont malgré tout ouvert le score à la 91e minute grâce à Sterling, le buteur de Manchester City. L’équipe de Gareth Southgate aurait pu concéder le partage. En effet, Joe Gomez a lui aussi provoqué un penalty mais Birkir Bjarnason, ancien joueur du Standard, n’a pas été capable de cadrer sa tentative alors que Jordan Pickford était parti du mauvais côté (90e+3).

Les Islandais se déplaceront mardi au stade Roi Baudouin pour affronter la Belgique alors que les Anglais se rendront au Danemark simultanément.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous