Accueil Société

Salah Abdeslam devrait rester en Belgique pour y être jugé

Le terroriste veut dorénavant « être livré rapidement à la France », ce qu’il refusait jusqu’à présent. Les attentats de Bruxelles ont changé la donne : il devrait être inculpé comme coauteur des assassinats terroristes, ce qui compromet son transfèrement. Un casse-tête à résoudre : un procès en France ou en Belgique ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les attentats commis mardi à Bruxelles-National et dans le métro Maelbeek anéantissent quasiment l’espoir, exprimé par le procureur de Paris François Molins et le gouvernement français, de disposer rapidement de Salah Abdeslam, le seul auteur survivant des attentats du 13 novembre. Le terroriste présumé devrait être inculpé par l’un des trois juges d’instruction bruxellois et de Hal-Vilvorde en charge de l’enquête pour les attentats commis sur le sol belge. Même incarcéré au moment où les faits se sont produits, il est d’ores et déjà considéré comme le coauteur de ces attentats, ayant, au sens de l’article 66 du Code pénal, fournit aux auteurs matériels des crimes « l’aide nécessaire » sans laquelle ils n’auraient pu être commis. Il encourt, à ce titre, devant une cour d’assises la même peine que les auteurs des attentats.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par renato mazzoleni, jeudi 31 mars 2016, 10:54

    Oui, jugé en Belgique....et en liberté après les decisions du Tribunal d'Application des peines....

  • Posté par Liliane METSU, jeudi 24 mars 2016, 18:16

    C'est quand même étonnant que Salah Abdeslam veuille à présent être transféré rapidement en France alors qu'il disait le contraire depuis son arrestation. En fait, il vient de se rendre compte qu'il risque d'être jugé plus sévèrement en Belgique qu'en France, suite aux attentats de Bxl. Que les justices belges et françaises, ensemble et en même temps, le jugent donc et qu'on additionne les peines des 2 pays !

  • Posté par jean luc werpin, jeudi 24 mars 2016, 16:34

    Avec un peu d'imagination il doit bien être possible de mener de front les deux instructions sans trop déplacer le prévenu. Les vidéos conférences existent, pourquoi ne pas s'en servir pour avancer ensemble sur les deux enquêtes. Ensuite chaque pays organise son propre procès et si le prévenu est déclaré coupable il doit subir les peines prévues par ses condamnations.

  • Posté par Victoria Van den Abeele, jeudi 24 mars 2016, 14:32

    Un procès en France, un autre en Belgique, peut-être d'autres ailleurs ... et on cumule les peines. Si la peine belge et/ou francçaise se termine, on continue avec la suivante. Mais surtout on lui fait subir tous les procès

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs