Thierry Neuville repart déçu du Rallye d’Estonie: «Ce n’était pas notre week-end»

Thierry Neuville repart déçu du Rallye d’Estonie: «Ce n’était pas notre week-end»
Photo News

Thierry Neuville espérait pouvoir empocher quelques points dimanche à l’occasion de la Power Stage du rallye d’Estonie, premier rendez-vous depuis l’arrêt du championnat du monde des rallyes en raison du coronavirus. Le pilote Hyundai, déjà contraint à l’abandon samedi, n’a pas pu rouler à pleine vitesse à cause d’un problème avant le départ de cette ultime spéciale et est reparti d’Estonie sans aucun point. « Ce n’était pas notre week-end », a concédé le Saint-Vithois.

« Ce n’était pas notre week-end et nous ne le méritions vraiment pas. Notre objectif était de récupérer quelques points dans la Power Stage, mais nous avons eu un problème avant le départ, qui nous a empêchés de rouler à pleine vitesse », a analysé le Belge, désormais 5e au championnat.

« Le problème de samedi était aussi pas de chance, nous sommes sortis de la ligne et avons heurté quelque chose à l’extérieur. Nous avons vu les images des autres équipages au même endroit, c’était pareil pour tout le monde, mais nous avons perdu une roue. Décevant, mais la prochaine sera meilleure », a assuré le vice-champion du monde.

C’est l’équipier du belge, Ott Tänak, qui s’est imposé, signant sa première victoire avec Hyundai depuis son arrivée à l’intersaison. « C’était vraiment exigeant, ça m’a demandé beaucoup de concentration pour tout gérer à cette vitesse et il y a quand même eu des surprises », a analysé l’Estonien, champion du monde en titre.

« C’était dur, la pression était là, je savais qu’il fallait prendre les points, il fallait gagner. Parce qu’on est en Estonie, je devais avoir l’avantage ici, c’est une chose, l’autre, c’est que je n’avais encore jamais gagné avec Hyundai et ça devait se faire ici. Le résultat est le bon mais le faire sans problème tout en essayant d’être le plus rapide était un gros boulot. »

Malgré sa troisième place, le Français Sébastien Ogier (Toyota) est toujours en tête du général avec 9 points d’avance sur son équipier britannique Elfyn Evans, 4e ce week-end. « Globalement je suis heureux mais aussi partagé. Être sur le podium, c’est toujours bon pour le championnat. Même si je commence à avoir un peu d’expérience en rallye à travers le monde, c’était ma première en Estonie et se battre à ce niveau contre des mecs qui ont déjà fait ce rallye, c’est un défi », a concédé le sextuple champion du monde.

« Le sentiment est mitigé car, même si gagner aurait été compliqué, mettre plus de pression sur Ott Tänak était possible et la 2e place à notre portée. Malheureusement, nous n’avons pas tout réussi ce week-end, nous avons eu un petit problème hier (samedi, une roue abîmée, ndlr), pas forcément fait les bons choix de pneus ou de réglages ici et là. Mais sortir d’un week-end pas terrible avec 17 points, ça n’est pas si mal. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Neuville.

    Par Thierry Wilmotte

    Rallye

    Rallye de Turquie: le «plan de sauvetage» de Neuville passe par la victoire

  • Photo News

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Formule 1

    Formule 1: Alexander Albon, un podium qui rassure

  • Surprise avec la victoire de l’Italo-Brésilien sur les terres de Rossi.

    Par Dominique Dricot

    MotoGP

    Moto GP: cette fois, c’est au tour de Morbidelli

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous