Pieter Timmermans: «Une entreprise sur cinq est en risque de faillite»

Pieter Timmermans: «Une entreprise sur cinq est en risque de faillite»
mathieu Golinvaux

Alors que le spectre du coronavirus est encore présent au sein du monde de l’entreprise, l’homme fort de la fédération patronale belge dépeint pour Le Soir un tableau sans artifices : le plus dur de la crise économique n’est pas passé. Aujourd’hui, 20 % de plus de 400.000 entreprises belges risquent la faillite. « Et si on va plus loin dans les chiffres, on constate que 16 % des entreprises qui étaient en bonne santé avant la crise sont aujourd’hui confrontées à ce risque. Il s’agit de PME, qui emploient entre 5 et 20 personnes, et d’entreprises jeunes qui ont moins de quatre ans. »

Rien de réjouissant donc. Les secteurs touchés ? Le tourisme, l’événementiel, la culture, l’horeca. « Mais dans le commerce, le textile, l’ameublement et l’alimentation aussi, il y aura des dégâts. » Seul constat « réjouissant » : si on n’avait pas pris de mesures de soutien, 40 % des entreprises seraient en difficulté.

L’entretien complet sur Le Soir +

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous