La Bourse de Tokyo finit en retrait, plombée par SoftBank Group

L'indice vedette Nikkei a perdu 0,5% à 23.089,95 points et l'indice élargi Topix a reculé de 0,42% à 1.609,74 points.

Wall Street a connu deux séances de forte baisse d'affilée en fin de semaine dernière, surtout son indice Nasdaq, à forte coloration technologique, qui avait volé de record en record ces dernières semaines.

Le Financial Times a affirmé ce week-end, en citant des sources proches du dossier, que SoftBank Group, géant japonais des investissements dans les nouvelles technologies, avait fortement contribué à la récente envolée du Nasdaq, en achetant massivement des contrats à terme liés à des valeurs technologiques américaines appelés dérivés actions.

SoftBank Group aurait acheté pour 4 milliards de dollars de ces options à un prix déterminé à l'avance, en pariant sur la hausse future des cours. Le groupe aurait ainsi empoché des gains significatifs avant que la tendance ne s'inverse brutalement en fin de semaine dernière sur le Nasdaq.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous