Joachim Coens (CD&V) sur les négociations fédérales: «Le projet est actuellement sous pression»

Joachim Coens (CD&V) sur les négociations fédérales: «Le projet est actuellement sous pression»

Joachim Coens, président de CD&V, n'est pas convaincu que la coalition des quatre saisons puisse réussir. « Nous avons conclu des accords clairs la semaine dernière sur un certain nombre de questions que nous voulons voir résolues d'une certaine manière et je n'ai pas l'impression que ce soit le cas pour le moment. Je suis très contrarié par cette situation ».

Coens nuance l’optimisme

Sous l'impulsion du président de l'Open Vld, Egbert Lachaert, les familles libérales, socialistes et vertes, complétées par CD&V, ont décidé à la fin de la semaine dernière d'entamer des discussions préliminaires sur un nouveau gouvernement fédéral. Lachaert mène maintenant cette danse avec son collègue préformateur et président de la SpA, Conner Rousseau.

Plusieurs chefs de partis ont déjà exprimé une opinion positive sur les chances de succès de la coalition des quatre saisons, mais le président de CD&V, Joachim Coens, semble mettre un frein à cette évolution. Le projet est sous pression « en ce moment », a-t-il dit en arrivant au bureau du parti CD&V.

Ce dont le président du CD&V parlait exactement n'est pas clair, mais l'éventuel assouplissement de la loi sur l'avortement est en tout cas un point sensible pour les démocrates-chrétiens. Lachaert a déclaré à la fin de la semaine dernière que les sept parties concernées ont convenu d'évaluer d'abord la loi actuelle, après quoi le Parlement pourra rechercher un consensus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous