Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche - «Les enseignants masqués ne tiendront pas!»

Un médecin laryngologue s’inquiète de la multiplication des pathologies qui découleront du port du masque imposé aux enseignants pendant plusieurs heures.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La voix est un phénomène complexe. Elle nécessite : une énergie vocale fournie par un air exhalé mû par les poumons ; une fragmentation de cette énergie par la vibration des cordes vocales et enfin une modulation de cette onde par les cavités bucco-faciale afin d’humaniser le son.

Produire une voix nous en coûte en termes d’énergie. Cela est d’autant plus vrai du professionnel de la voix qui se doit de projeter cette même voix durant de longues heures, souvent dans le bruit et se devant de capter l’attention d’un auditoire par l’intonation. L’effort est intense, et mets à mal – en temps normal déjà – la physiologie vocale de l’enseignant, mais aussi de l’avocat, du journaliste, du tribun, du comédien du maraîcher, etc. Projeter la voix est un art, une profession en soi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Rigaux Luc, mardi 8 septembre 2020, 10:29

    Par contre, en dehors des vacances, souvent plus de 50 heurs/semaine et de nombreux week-ends entiers de corrections ! La professions est en pénurie ! Alors qu'attendent tous les envieux ! Laurence

  • Posté par Legarou Marcel, mardi 8 septembre 2020, 10:42

    Dingue. A se demander comment faisaient les instit des années 70, sans PC, sans Internet, et avec des classes de 28 / 29 élèves. Sans parler des profs du secondaires avec leurs 20 bonnes heures de cours semaine.

  • Posté par Rous Christian, lundi 7 septembre 2020, 20:23

    Pofs petits enseignants. Fallait faire infirmière, vous auriez directement été physiologiquement aptes à porter un masque en permanence. En espérant que vos trois mois de congé annuels vous permettes des vous remettre de ce traumatisme.

  • Posté par Rigaux Luc, mardi 8 septembre 2020, 10:32

    Par contre, en dehors des vacances, souvent plus de 50 heurs/semaine et de nombreux week-ends entiers de corrections ! La professions est en pénurie ! Alors qu'attendent tous les envieux ! Laurence

  • Posté par Rigaux Luc, mardi 8 septembre 2020, 10:25

    Dont deux mois non payés ! Car rémunération annuelle sur 10 mois et répartie sur 12. Toi, fais-toi prof pour bénéficier de ce fabuleux avantage; tu payeras aussi deux fois le prix pour toi-même et ceux qui t'accompagnent quand tu pars en vacances !

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs