Pétrole: le WTI au plus bas en deux mois, l'Arabie saoudite baisse ses prix

Vers 09h35 GMT (11h35 heure belge), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 42,08 dollars à Londres, en baisse de 1,36% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour octobre perdait 1,51% à 39,17 dollars.

Peu après l'ouverture, pendant la séance asiatiques, les prix du Brent et du WTI sont respectivement tombés à 41,51 et 38,55 dollars, des niveaux plus vus depuis fin juillet et fin juin.

"Les prix ont plongé après que l'Arabie saoudite a opéré sa plus forte baisse de prix en cinq mois pour sa production à destination de l'Asie et alors que les inquiétudes grandissent sur la reprise de la demande", a expliqué Fiona Cincotta, analyste pour City Index.

Bjarne Schieldrop, analyste pour Seb, voit cependant des raisons d'espérer: "nous prédisons que le ratio offre-demande va passer d'un surplus en 2020 à un déficit en 2021, aidé par une demande ravivée, par les coupes de l'Opep+ et par une réponse discrète du pétrole de schiste américain".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous