Négociations fédérales: tensions aplanies entre le CD&V et les préformateurs

Négociations fédérales: tensions aplanies entre le CD&V et les préformateurs

Les tensions évoquées en début de journée par le président du CD&V dans le cadre des négociations fédérales pour la formation d’un gouvernement semblent résolues. C’est du moins ce qui ressort des entourages des deux préformateurs qui ont rencontré Joachim Coens ce lundi après-midi rapporte Belga.

Un peu plus tôt dans la journée, M. Coens, avait surpris tout le monde en déclarant que le projet « était sous pression ». « Nous avons conclu des accords clairs la semaine dernière sur un certain nombre de thèmes que nous voulons voir résolus d’une certaine manière et je n’ai pas l’impression que ce soit le cas pour le moment. Je suis très contrarié par cette situation », a-t-il déclaré avant le début du bureau du parti CD&V.

Dans la foulée il s’est donc entretenu avec les préformateurs Lachaert et Rousseau. On ne sait pas encore très bien ce qui l’a déplu plus tôt dans la journée, mais au moins les tensions ont été évoquées. « Les discussions de fond se poursuivent », affirme une source bien informée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous