Coronavirus - Grève chez AB InBev: 148 tests négatifs

Jeudi dernier, des travailleurs du site liégeois d'AB InBev ont arrêté le travail après que plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés au sein du département logistique.

Dix ont été dénombrés jusqu'à présent, dont un homme d'une cinquantaine d'années plongé dans le coma et, semble-t-il, dans un état critique. Le mouvement de grève s'est poursuivi durant le week-end et ce lundi.

Les grévistes estiment que la direction a tardé à réagir lorsque les premiers cas ont été détectés. Soutenue par la FGTB, le mouvement est annoncé au finish tant que leurs revendications ne sont pas satisfaites. Les travailleurs réclament un tracing pour écarter les personnes qui ont eu un contact avec les collègues positifs, ainsi que le départ de la directrice des ressources humaines et du conseiller en prévention.

Lundi, les travailleurs attendaient le résultat des tests réalisés jeudi dernier. "Le laboratoire a confirmé que les 148 tests réalisés sur un groupe de collègues potentiellement impliqués sont tous négatifs. Le comité de prévention et de protection au travail de la brasserie de Jupille a été informé et, par respect pour la vie privée, les employés ont été contactés individuellement par le laboratoire", a-t-on indiqué chez AB InBev Belux.

La direction du site liégeois ajoute avoir mis en place "des règles très strictes" et être "prudemment optimiste quant au fait que les tests supplémentaires sont négatifs".

La FGTB dénonce elle le recours à des "pressions et intimidations contre les grévistes" pour les inciter à reprendre le travail. "Depuis jeudi, les travailleurs sont en grève pour réclamer des conditions saines et le départ des responsables n'ayant pas pu gérer la situation. Leurs collègues de Jumet et d'Anderlecht ont débrayé lundi par solidarité", précise le syndicat, qui laisse entendre que le mouvement pourrait s'étendre vers la Flandre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous