Ixelles: 210 élèves de maternelles en quarantaine

Image d’illustration
Image d’illustration - AVPRESS

Pas de panique, mais une simple application du protocole prévu par l’ONE. La commune d’Ixelles a pris des dispositions pour isoler des enfants de maternelle ayant été en contact avec un adulte testé positif au Covid, ainsi que l’annonce la RTBF.

En fait, dimanche, deux animateurs non enseignants chargés de la surveillance des garderies et du temps de midi dans deux écoles différentes ont été testés positifs au coronavirus. La commune a immédiatement appliqué ce que prévoit l’ONE pour les enfants qui ont potentiellement été en contact « direct et étroit » avec eux : une quarantaine de 14 jours. Les enfants concernés ne seront pas systématiquement testés, sauf bien entendu en cas d’apparition de symptômes ou de conseils en ce sens prodigués par leur médecin traitant.

Cette mesure s’applique précisément aux élèves de maternelle car les experts considèrent que leur jeune âge les conduit à avoir des contacts beaucoup plus rapprochés avec des adultes travaillant non masqués ; ce qui n’est pas le cas en primaire (où les professeurs sont, eux, masqués) et en secondaire (où enseignants et élèves portent le masque).

Normalisation

« Dans la période actuelle, l’objectif de la commune, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’ONE est la normalisation de la scolarisation, laquelle prévoit cependant des dispositifs qui impliquent d’être de temps en temps bousculés, c’est ce qui est arrivé ici. Il faut bien noter cependant qu’il n’y a pas de danger particulier. La normalisation permet de reprendre la vie scolaire mais nous devons accepter ces inconvénients », explique le bourgmestre d’Ixelles Christophe Doulkeridis (Ecolo).

Transparence

Romain de Reusme, échevin PS de l’instruction, confirme : « Il s’agit bien de deux cas d’adultes positifs dans deux écoles différentes. En tout, ce sont 210 enfants de moins de 6 ans ; issus de différentes classes, qui ont été en contacts directs et étroits avec ces personnes dans le cadre de leur travail d’animation extrascolaire. Les parents concernés ont été prévenus dimanche soir, un par un, oralement, puis par courrier électronique. »

« Nous leur avons également donné des conseils, et prévenu les autres familles de l’école, par souci de transparence. Plusieurs classes sont partiellement touchées, mais elles ne sont pas fermées, ni a fortiori les écoles. Nous comprenons que ce n’est pas évident pour les parents en termes d’organisation mais, comme pouvoir organisateur, nous devons nous couler dans le respect des règles ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous