Toby Alderweireld va fêter sa 100e cap avec les Diables rouges: «Le meilleur adversaire? Eden Hazard à l’entraînement» (vidéo)

@Belga
@Belga

Match particulier pour Toby Alderweireld ce mardi en Ligue des Nations. En effet, le défenseur anversois va honorer sa 100e cap avec la Belgique face à l’Islande. « Ce sera un moment particulier même si l’objectif est toujours de bien jouer, que ce soit un premier ou un 100e match », a-t-il annoncé en conférence de presse, lundi en fin de journée. « Cent matches, cela signifie que j’ai contribué aux succès de Diables et cela me rend fier. Il y a d’autres figures du football belge dans cette liste. De plus, je n’ai que 31 ans et j’espère que d’autres caps vont encore arriver. »

Lors de cette CP, le joueur belge a logiquement jeté un coup d’oeil dans le rétroviseur. « Ma première rencontre en sélection, c’était au Japon lors de la Kirin Cup. Je me souviens du match, c’était contre le Chili. Cette rencontre s’est terminée sur le score de 1-1. Je jouais à l’époque avec Mujangi Bia, Swerts, Stijnen… »

Alderweireld a réalisé que la Belgique était capable de réaliser de grandes choses sous les ordres de Wilmots, lors de la campagne pour le Mondial 2014. « Nous avons senti que nous étions capables de battre tout le monde. »

Alderweireld a aussi évoqué son meilleur souvenir avec les Diables. « C’était lorsque nous avions éliminé le Brésil. Le match contre le Japon avec cet incroyable renversement de situation était également mémorable. L’ambiance était vraiment spéciale, il y avait une ambiance et une énergie assez particulière », lance-t-il avant de faire un clin d’œil à son ami Eden Hazard. « Le meilleur adversaire ? Difficile à dire. Enfin, il y a Eden Hazard à l’entraînement. Quel joueur. »

Le nom de ses équipiers chez les Diables rouges a évidemment évolué au fil des ans. « Maintenant, je joue en défense notamment avec Jason Denayer. Il a réalisé une grosse saison et mérite de figurer en sélection nationale », pointe-t-il avant de préfacer la rencontre de ce mardi. « L’Islande aurait pu prendre un point face à l’Angleterre. Il ne faut donc pas prendre ce match à la légère. »

Depuis sa première, il s’est érigé en pierre angulaire de la défense belge, participant aux Coupes du monde 2014 et 2018 ainsi qu’à l’Euro 2016. En 99 sélections, il a inscrit 5 buts et délivré 9 assists.

Après le départ à la retraite de Vincent Kompany, l’Anversois est, aux côtés de Jan Vertonghen, le taulier de l’arrière-garde belge. Samedi à Copenhague, les deux anciens compères chez les Spurs étaient accompagnés de Jason Denayer, appelé à remplacer Vincent Kompany, devenu entraîneur d’Anderlecht. « C’est vraiment très facile de jouer avec lui, on sent qu’il veut apprendre. Il sort d’une très bonne saison en club. Il est vraiment sur la bonne voie », a assuré Alderweireld.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous