Les résultats des tests au Covid-19 connus avant le départ de l’étape ce mardi: «C’est le stress pour tous les acteurs du Tour de France»

Photo News
Photo News

«  On espère ne pas avoir de mauvaise surprise demain (NDLR : ce mardi) matin au réveil », résume Romain Bardet alors que son coéquipier belge Oliver Naesen glisse que, parmi les coureurs, « personne n’est complètement serein » sur le sujet. Ce lundi en Charente-Maritime, lors de la première journée de repos de ce Tour de France, l’ensemble du peloton et l’encadrement de leurs équipes ont passé le test de dépistage au Covid-19. « On sait qu’on a tous ça au-dessus de la tête, c’est le même stress pour tous les acteurs du Tour », reprend le leader français de la formation AG2R, conscient que de ces tests dépend, globalement, la poursuite de la Grande Boucle. En effet, avant le départ à Nice, la semaine dernière, la règle était claire : l’exclusion d’une équipe entière si deux coureurs ou membres de l’encadrement, intégrés à ce que l’organisation appelle « bulle course », sont déclarés positifs au Coronavirus. Et l’indiscipline de certains spectateurs, particulièrement samedi dans la montée de Peyresourde, engendre forcément une certaine crainte.

Les résultats de ces différentes analyses seront communiqués ce mardi, aux alentours de neuf heures du matin. Avant le départ de la dixième étape vers l’Île de Ré, donc. Des tests qui concernent, au total, plus de 600 personnes et qui se doivent d’être sans appel. Du coup, pour éviter toute tergiversation, les échantillons ont été envoyés à Paris ce lundi et une unité mobile est présente sur la course pour pouvoir procéder, au besoin, à une seconde analyse dans un délai de moins de deux heures. Et donc, avant le départ programmé, ce mardi à 13h30.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous