La livre perd encore du terrain avant la reprise des négociations de Brexit

Vers 08h50 GMT (10H50 heure belge), la livre perdait 0,43% face au billet vert, à 1,3109 dollar, et 0,39% face à la devise européenne, à 90,11 pence pour un euro.

La veille, elle avait perdu 0,85% et 0,68% face aux deux monnaies.

"Sur le marché des changes, il n'y a pas de devise qui concentre plus d'attention que la livre", tandis que les négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne reprennent mardi, a commenté Naeem Aslam, analyste pour Avatrade.

Le dialogue entre les deux parties s'est tendu ces derniers jours, mettant la pression sur la devise britannique, dont le cours suit l'évolution des pronostics sur les chances d'un accord commercial.

"L'UE doit faire preuve de plus de réalisme sur notre statut en tant que pays indépendant", a affirmé lundi soir dans un communiqué le négociateur britannique David Frost, selon qui "nous ne pouvons plus nous permettre de ressasser les mêmes choses" après "six mois de dialogue".

Si un compromis n'est pas trouvé dans le "temps très limité qui nous est imparti, alors nous disposerons de conditions commerciales similaires à celles qu'a l'UE avec l'Australie", a indiqué Frost, avertissant que le Royaume-Uni "accélérait ses préparations" en ce sens "pour la fin de l'année".

Cela signifierait des droits de douanes sur de nombreux produits, potentiellement très coûteux pour de nombreux secteurs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous