Coronavirus - Les salaires des "métiers essentiels" sont bien en-dessous de la moyenne belge (2)

Statbel compare ce que les professions dites "essentielles" gagnent par rapport au salaire mensuel brut moyen d'un employé à temps plein dans le secteur privé en 2018, soit 3.627 euros. L'organisation met particulièrement l'accent sur les personnes qui n'ont pas pu télétravailler pendant le confinement parce qu'elles ont été en contact fréquent avec leurs clients ou patients.

Dans le secteur des soins de santé, les écarts de revenus entre les travailleurs sont considérables. Le salaire brut moyen par mois s'y élève à 3.682 euros, soit un peu plus que la moyenne nationale. Mais les travailleurs hautement qualifiés comme les pharmaciens ou les dentistes reçoivent un salaire largement plus élevé. Les médecins gagnent par exemple en moyenne 7.091 euros bruts par mois, ce qui en fait l'un des métiers les mieux payés du pays. Les aides-soignants gagnent quant à eux 2.549 en moyenne, soit près de 30% de moins que le Belge moyen.

Les infirmiers touchent 3.652 euros mensuels. Un salaire légèrement au-dessus de la moyenne nationale, mais inférieur à celui d'un travailleur moyen titulaire d'un bachelier.

Les magasins d'alimentation sont eux aussi restés ouverts pendant le confinement, mais les travailleurs du secteur font partie des moins payés en Belgique. Les caissiers et le personnel des commerces gagnent en moyenne 2.500 euros par mois. Les travailleurs de l'industrie alimentaire sont un peu mieux lotis, mais gagnent 20% de moins que le Belge moyen.

Dans la logistique et le transport, où les activités ont dû se poursuivre afin de ravitailler les rayons des supermarchés, la plupart des travailleurs doivent se contenter de moins de 3.000 euros par mois. Il s'agit par exemple de chauffeurs de bus et de camion ou de magasiniers. Dans le secteur, les mieux payés sont les pilotes et techniciens des moyens de transport aérien, qui reçoivent 4.687 euros brut par mois. Les services de messagerie se trouvent par contre tout en bas du classement. Alors que les Belges ont commandé en masse sur internet pendant le confinement, le salaire des livreurs de colis se situe près de 30% sous de la moyenne nationale (2.526 euros).

Le personnel de sécurité (3.124 euros), les éboueurs (2.676 euros), les agents d'entretien (2.363 euros) sont eux aussi moins bien rémunérés. Mais ce sont les gardes d'enfants qui occupent la fonction la moins payée du pays, avec 2.317 euros bruts mensuels.

Statbel confirme que continuer à étudier après l'enseignement secondaire permet de gagner plus. Les titulaires d'un bachelier gagnent en effet 3% de plus que la moyenne nationale, avec 3.668 euros. L'écart grimpe jusqu'à 42% pour les travailleurs disposant d'un master, qui perçoivent en moyenne 5.046 euros. A l'inverse, les titulaires d'un diplôme de l'enseignement secondaire gagnent 19% de moins que la moyenne belge (2.889 euros). Les personnes qui quittent le secondaire sans diplôme voient cet écart se creuser de 26%, avec une rémunération moyenne de 2.628 euros.

Le salaire mensuel brut comprend des primes périodiques versées à chaque période de paie, comme des primes pour le travail de nuit ou de week-end. Le treizième mois ou le double pécule de vacances, versées à titre exceptionnel, ne sont pas pris en compte, tout comme les avantages extra-légaux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous