Paddock: Barry Baltus devra se trouver un nouveau team pour la saison prochaine

D.R.
D.R.

Son contrat ne sera pas reconduit l’an prochain dans la formation allemande concentrée sur le Moto3. « J’avoue que c’est un coup de poing dans le ventre », nous a confié Freddy Tacheny dont la société Zelos gère la carrière du jeune homme.

« Pas une catastrophe »

« Barry est en phase d’apprentissage en Moto3 et, jusqu’ici, son parcours est presque parfait. L’équipe Prütsel est d’ailleurs ravie de ses prestations. En fait, c’est pour des raisons financières qu’un pilote espagnol lui sera préféré l’an prochain. Comme beaucoup d’équipes, Prütsel souffre de la crise sanitaire. Des sponsors se sont désistés. Le patron n’a pas eu d’autre solution que de s’associer à une formation espagnole qui impose un de ses pilotes. C’est une mauvaise nouvelle, certes, mais pas une catastrophe. Nous n’allons pas nous laisser abattre. Je vous garantis que nous mettrons tout en œuvre pour que Barry retrouve un contexte digne de son talent en 2021. »

Il reste à voir comment l’équipe se comportera avec le jeune Belge dès ce week-end ? Lui donnera-t-elle le meilleur matériel alors qu’il sera remercié d’ici quelques semaines ? « Je ne peux imaginer qu’il en sera autrement », assène Freddy Tacheny. « Prütsel a tout intérêt à ce que Barry signe de belles prestations. L’équipe est à la recherche de sponsors. Jusqu’ici, Barry a réalisé un meilleur boulot que son équipier. »

L’équipe qui accompagne les premiers pas de Baltus ne sera-t-elle pas tentée de lui trouver une machine en Moto2, une division dans laquelle son gabarit serait moins pénalisé qu’en Moto3 ? « Ne précipitons pas les choses », nous avait expliqué Didier de Radiguès au début de l’été. « Barry doit poursuivre son apprentissage, acquérir de l’expérience. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous