Coronavirus: des cas d’infection signalés dans huit écoles bruxelloises

Coronavirus: des cas d’infection signalés dans huit écoles bruxelloises
Mathieu Golinvaux

Le Centre d’encadrement pour élèves (CLB) de la coupole du réseau d’enseignement de la Communauté flamande (GO !) à Bruxelles a été notifié de cas d’infection au coronavirus dans huit écoles bruxelloises différentes, a-t-il indiqué mardi. Plusieurs enseignants et employés d’une école à Molenbeek-Saint-Jean sont en quarantaine à la suite du test positif de l’un de leurs collègues. Chargés du traçage des contacts, les différents CLB croulent actuellement sous la charge de travail.

« Il peut, pour chaque école concernée, s’agir d’une infection unique ou de plusieurs contaminations », a déclaré la directrice du CLB de GO !, qui fait notamment état d’infections à Vilvorde (Brabant flamand) et à Roulers (Flandre occidentale). Le quotidien Het Nieuwsblad rapportait mardi matin que le CLB de l’enseignement libre de Gand avait, de son côté, déjà reçu sept signalements d’infections.

La lourde charge de travail qui incombe actuellement aux différents CLB n’est, selon la directrice du CLB de GO !, pas uniquement causée par le traçage des contacts mais également par les appels de parents et enseignants inquiets et cherchant des réponses à leurs questions liées au coronavirus.

« Un certain nombre de tâches devront être revues temporairement », estime Stefan Grielens, directeur du centre libre d’encadrement pour élèves (Vrij CLB Netwerk). « Le traçage des contacts est désormais une priorité, tout comme notre mission de vaccination. Les examens médicaux systématiques ne pourront, quant à eux, pas tous être poursuivis ».

Dix enseignants et quatre employés du secrétariat de l’Athénée GO ! For Business à Molenbeek-Saint-Jean se sont mis en quarantaine à la suite du test positif de l’un de leurs collègues. N’étant fréquentée que par des élèves à faible risque, l’école ne fermera cependant pas ses portes. Une partie des élèves suit actuellement les cours à distance.

S’il n’y a pas encore d’aperçu global des infections au sein des écoles, les CLB travaillent, notamment avec Sciensano, sur un système permettant de rapidement centraliser les chiffres. Ce système devrait être terminé d’ici la fin de la semaine prochaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous