Accueil Société Enseignement

Annemie Schaus, nouvelle rectrice de l’ULB: «Roger Lallemand a nourri mes valeurs»

L’ULB s’est désignée une rectrice pour tenir le gouvernail durant les quatre prochaines années. Annemie Schaus livre ses premières impressions.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Annemie Schaus est la deuxième femme à la tête, et de l’ULB, et d’une université francophone. Deuxième femme mais première rectrice : « Françoise Thys-Clément, qui m’a précédée à ce poste en début des années 90, tenait à ce qu’on l’appelle Madame la Recteure »… Cette fois, c’est dit, « je serai rectrice, d’ailleurs ce mot me plaît, car c’est aussi le nom de ces plumes d’oiseaux, servant à donner le cap. C’est un beau symbole… »

Une femme à la tête de l’université, c’est un honneur, un défi ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs