La Bourse de Tokyo a ployé face à la nouvelle déroute de Wall Street

L'indice vedette Nikkei a clôturé en baisse de 1,04% à 23.032,54 points, tandis que l'indice élargi Topix a perdu 0,96% à 1.605,40 points.

La Bourse de New York a enregistré mardi sa troisième séance de baisse d'affilée, une nouvelle fois minée par la chute de ses grandes valeurs technologiques notamment.

Valeur refuge des investisseurs en cas de gros temps sur les marchés, le yen s'appréciait mercredi face au dollar, un mouvement de change néfaste pour les valeurs exportatrices japonaises.

Et pour ne rien arranger, peu avant l'ouverture de la Bourse de Tokyo, le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a annoncé une "pause" des essais cliniques mondiaux sur son vaccin expérimental prometteur contre le coronavirus, après l'apparition d'une maladie inexpliquée chez un participant de ces essais.

Vers 07h00 GMT (09h00 heure belge), le dollar valait 105,88 yens, contre 106,03 yens la veille à 21h00 GMT.

La monnaie japonaise grimpait aussi face à l'euro, à raison d'un euro pour 124,61 yens contre 124,88 yens la veille.

L'euro valait par ailleurs 1,1769 dollar, contre 1,1778 mardi à 21h00 GMT.

Au plus bas depuis juin, le marché du pétrole poursuivait son repli, toujours inquiet sur la reprise de la demande mondiale. Vers 06h50 GMT (08h50 heure belge), le prix du baril de brut américain WTI reculait de 0,52% à 36,57 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord abandonnait 0,43% à 39,61 dollars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous