Accueil Société

Zentech: l'Etat belge condamné à honorer sa commande de 3,65 millions de tests coronavirus

La décision du juge était attendue ce mercredi matin : l’État va devoir fournir la liste des établissements qui doivent recevoir les tests afin que Zentech puisse procéder à la livraison.

Temps de lecture: 2 min

Le juge du tribunal des référés de Liège a tranché : l’État belge est condamné à respecter le contrat qu’il a signé avec la société liégeoise Zentech. Pour rappel, les autorités ont passé commande de 3,65 millions de tests sérologiques (qui permettent de détecter la présence d’anticorps anti-Covid dans le sang) à ZenTech au printemps dernier.

Le jugement reconnaît que Zentech a fabriqué « 3.650.000 tests afin de respecter ses obligations contractuelles, engageant des frais et coûts de production importants (que l’entreprise chiffre à 4.000.000 euros) sans avoir reçu, à ce jour, le moindre paiement puisque la facturation suppose, selon contrat, que les produits soient livrés (et acceptés) par les destinataires, ce que la demanderesse n’est pas en mesure de faire à défaut de recevoir la liste des établissements destinataires des tests, ce qui lui occasionne un préjudice financier important ».

Plus d’un million de tests ont déjà été produits mais ils n’ont jamais été livrés car l’État n’a jamais fourni la liste des établissements qui doivent recevoir les tests. Selon le jugement, l’État a cinq jours ouvrables pour transmettre la liste en question afin que Zentech puisse respecter le contrat et approvisionner les destinataires. Si l’État ne fournit pas la liste, il devra payer 10.000 euros d’astreinte par jour de retard. L’État belge est également condamné à verser 1.639,25 euros à l’entreprise.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Peeters P, mercredi 9 septembre 2020, 17:21

    Enfin des tests sérologiques pour tout le monde et si l'on a une immunité, les vaccins seront pour la poubelle, vive l'immunité du groupe comme en Suède. Face à de nombreux pays d’Europe qui connaissent une recrudescence des nouveaux cas, comme la France, les Pays-Bas, l’Allemagne ou la Belgique, les données pour la Suède sont en baisse depuis juin. Le taux de reproduction (dit « R ») est quasi continuellement inférieur à 1 depuis début juillet, voilà un gouvernement qui sait prendre de bonnes décisions pour ses citoyens autres que la répression.

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 9 septembre 2020, 13:27

    Certains jugent le ministre ou autre car, je suppose qu'ils ont les éléments qui ne sont pas relaté dans cet article.Il est regrettable que le journaliste ne se soit pas donné la peine de contextualiser même un minimum le pourquoi du comment.

  • Posté par Gillard Xavier, mercredi 9 septembre 2020, 11:48

    Les tests sont-ils mauvais? Pourquoi l’État n’a-t-il toujours pas établi une liste des établissements qui ont besoin de tests COVID?

  • Posté par Henry Claude, mercredi 9 septembre 2020, 11:47

    Et en finalité c'est encore et toujours le peuple qui doit payer pour les erreurs de ces bons à rien qui ont choisi la politique pour avoir un emploi sans aucune exigence de connaissance, de moralité et de probité.

  • Posté par G Jean Luc, mercredi 9 septembre 2020, 11:26

    Un contrat, c'est un contrat. Encore un pavé dans la mare de Philippe Goffin je pense.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko