Les JO doivent être maintenus en 2021 «par tous les moyens» pour la gouverneure de Tokyo

Les JO doivent être maintenus en 2021 «par tous les moyens» pour la gouverneure de Tokyo
Photo News

Les Jeux Olympiques, reportés d’un an en raison du coronavirus, doivent avoir lieu du 23 juillet au 8 août 2021 « par tous les moyens en prenant des mesures approfondies contre la nouvelle pandémie de coronavirus », a déclaré mercredi la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike.

« Les athlètes traversent de grandes difficultés en raison du report d’un an, étant donné que leur condition physique et leur motivation étaient prêtes pour cet été », a déclaré Mme Koike dans une conférence organisée par Kyodo News pour ses abonnés et diffusée en ligne par le gouvernement métropolitain.

Elle a déclaré que Tokyo « mettra en œuvre toutes les mesures possibles » pour organiser des Jeux Olympiques et paralympiques « sûrs et sécurisés », ajoutant : « en prenant une mesure à la fois, je veux que les Jeux soient mémorables ».

Les remarques de Yuriko Koike vont dans le même sens que celles du vice-président du Comité international olympique (CIO) John Coates, selon qui les Jeux de Tokyo, initialement prévus en 2020, se dérouleraient en 2021 « avec ou sans » Covid-19.

La ministre japonaise des Jeux olympiques, Seiko Hashimoto, a également déclaré mardi que les Jeux devraient avoir lieu l’année prochaine « à tout prix », compte tenu des préparatifs effectués par les athlètes et les autres personnes concernées.

Le nombre de cas de contamination au virus à Tokyo est en baisse depuis la mi-août, après avoir augmenté de 300 à 400 par jour auparavant. « Il y a eu des augmentations et des diminutions du nombre de cas, mais dans l’ensemble, nous avons constaté une tendance à la baisse », a déclaré Mme Koike, « mais le taux de diminution est très lent et nous devons continuer à être prudents face à une nouvelle résurgence, comme le conseille notre groupe d’experts médicaux.

Mais les frontières du Japon sont encore largement fermées aux visiteurs étrangers et des vaccins contre le Covid-19 sont toujours au stade d’études cliniques, ce qui alimente les spéculations sur la faisabilité des Jeux.

Les organisateurs ont clairement fait savoir qu’un nouveau report serait impossible, même si la population japonaise, très inquiète du coronavirus, est majoritairement en faveur de ce scénario ou d’une annulation pure et simple, selon plusieurs récents sondages.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous