Accueil Culture Musiques

Roméo Elvis accusé d’agression sexuelle: «Je regrette sincèrement ce geste», réagit le chanteur

Le chanteur reconnaît avoir utilisé ses « mains de manière inappropriée » et réitère ses excuses.

Temps de lecture: 2 min

Deux comptes du réseau social Instagram ont accusé, mardi, le chanteur Roméo Elvis d’agression sexuelle et publié des captures d’écran de ce qui semble être des messages d’excuses de la part du musicien, qui parle de «geste stupide» et de «pulsion débile».

«[Roméo Elvis] m’a agressée sexuellement #balancetonrappeur», indiquait mardi une story d’un compte, dont l’identité de la personne aux commandes n’est pas connue.

Des messages publiés sur Instagram

Si la personne à l’origine des accusations n’a pas précisé les circonstances de l’agression, elle a tout de même fait suivre son message de captures d’écran d’une conversation privée avec l’auteur et interprète de «Soleil», tube de l’été 2019.

Un autre compte, désormais introuvable sur le réseau social, a publié le même message suivi des mêmes fichiers. «J’ai vraiment aucune explication [...] j’étais une merde sur le coup», affiche un message du rappeur, non daté. «J’ai vraiment honte et j’ai vraiment pas envie que ma copine apprenne ce truc», ajoute-t-il.

Le chanteur réagit

Cependant, l’image suivante montre quelques messages ultérieurs à la publication accusatrice. «Je voulais te dire que tu étais libre de faire ce que tu voulais à propos de tout ce qui s’était passé», y dit Roméo Elvis. «J’ai décidé de tout dire à Léna (sa copine, NDLR) et de te laisser le choix d’en parler», ajoute-t-il, laissant la porte ouverte à un déballage public de l’affaire.

Roméo Elvis, resté silencieux jusqu’ici, a réagi ce mercredi sur Instagram, réitérant ses excuses auprès de la jeune femme, ajoutant qu’il espérait « servir d’exemple à ne pas suivre ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Carré Albin S., mercredi 9 septembre 2020, 16:13

    Je propose de réunir au plus vite une cour d'assise pour ces faits et de déclarer un non-lieu ou un dépassement du délai raisonnable pour la dizaine de milliers de dossiers criminels qui trainent depuis plus de dix ans, comme pour l'affaire Fortis.

  • Posté par Dubois B., mercredi 9 septembre 2020, 16:03

    Comme beaucoup (heureusement), je ne tolère pas ces mains baladeuses. Reconnaissons-lui au moins le mérite que peu ont de reconnaître sa faute, de présenter des excuses publiques et privées qui ont l'air sincères et de jurer qu'on ne l'y prendra plus. Faute avouée est à moitié pardonnée. A lui de faire ce qu'il faut pour que ceci ne soit qu'un incident de parcours.

  • Posté par jose niesten, mercredi 9 septembre 2020, 16:02

    Qui va pouvoir lui jeter la première pierre, ne soyons pas hypocrites.

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , mercredi 9 septembre 2020, 14:52

    Balance ton quoi ? Balance ton frère !

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, mercredi 9 septembre 2020, 14:41

    Si sa soeur ne chantait pas, il passerait inaperçu. Comme son père et sa mère. C'est Angèle qui tire toute la famille derrière elle..., et ils en profitent bassement !

Plus de commentaires

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une