Tour de France: Marc Hirschi remporte la 12e étape et tient sa première victoire (vidéo)

Marc Hirschi (Sunweb) a remporté la 12e étape du Tour de France cycliste (WorldTour) disputée sur 218 km entre Chauvigny et Sarran, soit la plus longue de l’édition 2020. Le coureur suisse est arrivé seul après avoir attaqué à 28 km de l’arrivée dans la dernière difficulté de la journée. Le Slovène Primoz Roglic conserve le maillot jaune de leader au classement général.

En outre combatif du jour, Marc Hirschi, 22 ans depuis le 24 août, déjà 2e à Nice et 3e Laruns, remporte sa première étape dans le Tour de France. C’est aussi sa première victoire professionnelle lui qui fut champion du monde de l’américaine juniors en 2016.

Le Français Pierre Rolland (B&B Hotels-Vital Concept) a pris la 2e place à 47 secondes (temps officieux), le Danois Soren Kragh Andersen (Sunweb) la 3e à 52 secondes.

Le peloton maillot jaune est arrivé à 2 minutes et 30 secondes du vainqueur.

Une échappée avec six coureurs s’était formée assez tôt comprenant Luis Leon Sanchez (Esp/Astana), Imanol Erviti (Esp/Movistar) et Nils Politt (All/Israel Start Up Nation), d’abord, rejoints ensuite par Max Walscheid (All/NTT), Mathieu Burgaudeau (Fra/Team Total Direct Energie) et Kasper Asgreen (Dan/Deceuninck-Quick Step).

Les fuyards auront un maximum de 2 : 30 d’avance avant d’être repris dans l’ascension de la Côte de la Croix du Pey (3e catégorie) à 45 kilomètres de l’arrivée.

Les coureurs de Bora-Hansgrohe, avec le Slovaque Peter Sagan, ont forcé le rythme pour distancer l’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), le porteur du maillot vert (qui le gardera à l’issue de l’étape). La bataille était lancée pour les 40 derniers kilomètres en vue de Sarran en Corèze.

Marc Soler (Esp/Movistar), Soren Kragh Andersen (Dan/Sunweb), Tiesj Benoot (Sunweb), Marc Hirschi (Sui/Sunweb), Quentin Pacher (Fra/B&B Hotels-Vital Concept) et Maximilian Schachmann (All/Bora-Hansgrohe) ont tenté le coup en vue de l’arrivée en Corrèze.

Hirschi est lui parti seul à 28 kilomètres de l’arrivée avec en poursuite Soler et Schachmann. Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a bien essayé de s’extirper du peloton à environ une minute, mais le coureur de Berne, issu de l’école des jeunes de Sunweb et BMC (un an), s’impose en homme costaud.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous