Coronavirus: plus de la moitié des élèves et parents ne veulent pas du masque en classe

Coronavirus: plus de la moitié des élèves et parents ne veulent pas du masque en classe
Pierre-Yves Thienpont

Plus de la moitié des élèves et parents sont contre l’obligation de porter un masque buccal en classe, selon la 19e édition de la grande enquête sur le coronavirus réalisée par des chercheurs de l’université d’Anvers et à laquelle 23.000 Belges ont participé. Le sondage montre également un recul de l’adhésion des Belges à la vaccination.

L’enquête met l’accent cette semaine sur la rentrée scolaire. Alors que parmi le personnel enseignant, un peu plus de la moitié des sondés sont favorables au port du masque en classe, ils sont à peine un sur trois parmi les élèves et parents à partager cet avis. « Cela empêche les interactions » et « cela nuit à la concentration », estiment les opposants au port du masque en classe.

Par ailleurs, le pourcentage de personnes disant qu’elles se feront certainement ou probablement vacciner contre le nouveau coronavirus est passé de 87 % fin juillet à 76 %. Le groupe des personnes qui affirment qu’elles ne se feront certainement pas vacciner augmente quant à lui de 5 à 9,5 %. Le nombre croissant de messages anti-vaccination qui circulent pourrait expliquer cette tendance, selon les chercheurs anversois.

Sur le même sujet
Parents d'élèves
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous