Nicolas Gavory, le latéral gauche du Standard: «J’essaie d’améliorer mon jeu offensif»

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Nicolas Gavory et ses équipiers du Standard se produiront devant 2.000 spectateurs, samedi (18h30) à Louvain. Et normalement devant 10.000 fans le 20 septembre contre Courtrai, si le plan concocté à la fin du mois d’août par Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, et Bruno Venanzi, le président du club principautaire, reçoit le feu vert ministériel. « Cela va être un peu différent mais cela ne va rien changer à notre façon de jouer et à notre détermination », assure le latéral gauche des Rouches. « À domicile, avec nos supporters, cela nous fera du bien. Certains ne veulent pas venir au stade ? C’est un peu décevant parce qu’on aurait aimé qu’ils soient là, mais je respecte leur décision, même si cela aurait été un plus de les avoir derrière vous ».

Le Standard est à l’aube d’un programme chargé d’ici la fin du mois de septembre, avec OH Louvain, Courtrai et Zulte Waregem au menu en plus, peut-être, de trois rencontres européennes qui, si elles sont bien négociées, ouvriraient au Standard les portes des poules de l’Europa League. « L’hygiène de vie sera importante », commente Nicolas Gavory. « Il y a un groupe qui est là, en quantité et en qualité, et certains joueurs sont là pour la rotation s’il le faut ». Ce qui vaut moins pour lui, qui n’a aucune concurrence, ou presque, au poste de back gauche. « Il y a des jeunes comme Damjan (Pavlovic) qui sont là s’il devait y avoir des petits pépins ».

Sur un plan plus personnel, Nicolas Gavory tentera samedi à Louvain de confirmer les belles dispositions affichées au Beerschot, où il avait bien plus offensif que de coutume, n’hésitant pas à jouer vers l’avant. Avec succès. « Avec le coach, on discute de ça, de ce que je peux faire. J’essaie d’améliorer mon jeu offensif. Si je peux apporter un plus offensif, c’est du bonus pour l’équipe. J’ai procédé à une prise de conscience personnelle : c’est important de pouvoir apporter le surnombre ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous