Accueil Monde États-Unis

New York, la belle endormie, se réveillera-t-elle un jour?

Alors que New York s’apprête à célébrer discrètement le 19e anniversaire des attentats du 11 septembre, le doute persiste après la meurtrière première vague du coronavirus au printemps : vidée de ses habitants, exsangue financièrement, Big Apple se relèvera-t-elle de la plus grave crise économique et sanitaire de son histoire ?

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 8 min

Le choc s’est produit au réveil, samedi 14 mars. Soudain, le ciel d’azur s’était vidé au-dessus de New York. Plus un avion au décollage, de Newark, La Guardia ou JFK, et plus un seul hélicoptère promenant son staccato au-dessus de la skyline ou la Liberté. Le bourdonnement du Brooklyns Queens Expressway (BQE), la voie rapide traversant l’agglomération de part en part, s’était tu. Un silence irréel s’imposait, plongeant la mégapole dans une ambiance de film d’anticipation. New York, rattrapée par la terrible menace du coronavirus, se pelotonnait sur elle-même, se barricadait en attendant la sinistre noria des ambulances et leurs sirènes jusque-là si familières, désormais si angoissantes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs