Dries Devenyns impressionné par Marc Hirschi: «Il a fait un grand numéro, bravo» (vidéo)

Belga
Belga

Dries Devenyns (Deceuninck-Quick Step) a joué son rôle jeudi dans la 12e étape du Tour de France, la plus longue de l’édition 2020 (218km) en emmenant son chef de file, le Français Julian Alaphilippe dans les 20 derniers kilomètres du jour. Cela n’aura pas payé, mais Devenyns ne tarissait pas d’éloges envers le Suisse Marc Hirschi (Sunweb), 22 ans, victorieux en solo et surtout en costaud.

« Il a fait un grand numéro, bravo. C’est quelqu’un de la nouvelle génération, avec de jeunes gars, très forts. C’est bon pour le sport cycliste », a reconnu Devenyns. « Nous pensions que tout allait se jouer lors de la dernière difficulté. Nous avions un plan en tête, celui de jouer la carte de Julian, mais aussi de durcir la course pour protéger le maillot vert (de son coéquipier, l’Irlandais Sam Bennett, ndlr). Seulement un groupe assez conséquent a accéléré dans l’avant-dernière montée. Et malheureusement, nous n’avons pas su revenir en tête de course. Cela n’a pas fonctionné aujourd’hui et ce n’est pas toujours facile de suivre le plan établi. Julian est bien, dommage qu’il ait perdu le maillot jaune sur une pénalité, mais on ne peut pas dire pour autant qu’il fasse un mauvais Tour. Au fil des courses, il sera encore meilleur ».

Dries Devenyns, 37 ans, sait aussi que d’autres occasions vont se présenter d’ici l’arrivée à Paris le 20 septembre. « Nous sommes une équipe ambitieuse. On voit au jour le jour pour aller chercher une victoire en plus, pour conserver le maillot vert ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous