Accueil Monde Union européenne

Brexit: Londres inflexible sur le passé et le futur

Les Britanniques n’ont rien voulu entendre, jeudi, quand l’UE leur a demandé de respecter l’accord qu’ils ont déjà signé et de faire quelques concessions pour le futur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Double session de pourparlers, à Londres, jeudi, double amertume pour les Européens. Le vice-président de la Commission, Maroš Šefčovič, avait fait le chemin d’urgence pour tenter de convaincre les partenaires britanniques de ne pas revenir sur l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’UE, le document juridique déjà signé. Dans la même ville, son collègue Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE pour le Brexit, menait de son côté les discussions sur le futur de la relation, un document encore inexistant.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dupont Stéphane, vendredi 11 septembre 2020, 11:58

    Les britanniques font comme Trump et Netaniaou: ils ne respectent rien

  • Posté par Bauduin Dominique, jeudi 10 septembre 2020, 21:49

    Va pour le no deal et le rétablissement des frontières! Il ne sert à rien de vouloir contraindre les britanniques à quoi que se soit. Ils feront tout pour se soustraire à toute règles de l'Union Européenne! Ils veulent un "Clean Cut" pas un "Deal".

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs