Accueil Opinions Éditos

Le coronavirus ne peut plus servir de paravent à la Wallonie

Voici tout juste un an, un nouveau gouvernement wallon se mettait en place. Une année marquée par la crise sanitaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

L’exercice est assez convenu : après un an de travail, il est journalistiquement de bon ton de dresser le bilan de l’action d’un gouvernement et de voir si les engagements pris dans un accord politique trouvent (ou pas) un début de concrétisation.

Dans le cas du gouvernement wallon PS-MR-Ecolo, l’exercice est ardu. Comme le souligne l’Ecolo Stéphane Hazée, « il faut parler de deux fois six mois de travail plutôt que d’une année ». Depuis mars, l’équipe cornaquée par Elio Di Rupo a été très largement mobilisée par la crise sanitaire. La parenthèse du Covid-19 n’est d’ailleurs pas complètement refermée : les impacts sociaux et économiques seront lourds pour une Wallonie qui n’avait pas vraiment besoin de cela.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Charles Magda, samedi 12 septembre 2020, 8:44

    "Get up Wallonia " Nous sommes en Wallonie !

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs