Coronavirus - Sodexo prévoit plusieurs centaines de millions d'euros de charges exceptionnelles

Compte tenu de l'impact du Covid-19, Sodexo procède à la revue de la valeur de certains actifs, "susceptible de conduire à l'enregistrement de dépréciations (...) d'environ 250 millions d'euros", détaille-t-il dans son communiqué. Et il prévoit par ailleurs, "en anticipation de la fin des programmes de soutien gouvernementaux dans plusieurs pays", des actions qui devraient représenter "environ 160 millions d'euros de dépenses de restructuration".

"Compte tenu de ce qui précède (...), le groupe s'attend à un ajustement négatif de sa charge d'impôt, sans incidence sur la trésorerie, pour l'exercice 2019-2020 d'environ 100 millions d'euros portant principalement sur la non-reconnaissance et la dépréciation d'actifs fiscaux", ajoute-t-il.

Présent dans 67 pays et à la tête de 470.000 employés, Sodexo propose chaque jour à 100 millions de consommateurs des services allant de la restauration, l'accueil, l'entretien, le nettoyage et la maintenance technique d'installations jusqu'à une offre de crèches et de conciergerie.

Depuis le début de la crise sanitaire, il a été contraint de fermer de nombreux sites dans le monde. Sur la période mars-mai, troisième trimestre de son exercice correspondant au confinement en France, le groupe avait vu son chiffre d'affaires chuter de 29,9% à 3,9 milliards d'euros.

Fin août, la direction de Sodexo Belgique avait fait part de son intention de réduire ses effectifs de près de 380 personnes en raison de la diminution des besoins de ses clients (entreprises, administrations, écoles et universités, hôpitaux, maisons de repos) en restauration.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous