Coronavirus - Baisse de l'activité de 12 % au Port autonome de Liège

"A l'image du ralentissement de la consommation mondiale et malgré les efforts réalisés par les acteurs économiques du port de Liège pour rester opérationnels et pour assurer la continuité de l'activité portuaire tout au long de la crise sanitaire et de la période de confinement, cette crise a entraîné un recul de 12% des trafics globaux (eau-rail-route) du port de Liège au premier semestre 2020", souligne-t-on au Pal.

Ainsi, durant les six premiers mois de l'année, le Pal a traité plus de 9,3 millions de tonnes contre 10,5 millions de tonnes à la même période l'an dernier, soit une baisse de 12% par rapport à 2019. On constate que tous les secteurs d'activités ont baissé, allant de -10% pour les produits pétroliers à -43% pour les produits de l'agriculture, à l'exception du transport fluvial de conteneurs et du transport fluvio-maritime qui ont continué d'augmenter. Le trafic fluvial de conteneurs, sur les trois terminaux liégeois (Renory-Monsin et Liège Trilogiport), affiche une croissance de 17%.

Le Pal précise qu'il envisage, en collaboration avec l'Association des Manutentionnaires et des Usagers du port de Liège (MUPOL), la mise en oeuvre d'actions de soutien à destination des entreprises installées sur ses terrains portuaires.

Par ailleurs, l'activité de plaisance au port des yachts, fermé durant la période de confinement, souffre d'une baisse de fréquentation.

Malgré ce ralentissement d'activités, le Pal annonce le maintien des investissements prévus dans le cadre de son plan quinquennal (2020-2024) et nécessaires à la poursuite de la maintenance et du développement de ses zones portuaires. Parmi ces investissements de l'ordre de 18 millions d'euros, co-financés par le Service public de Wallonie, la construction de nouvelles infrastructures d'accostage à Hermalle-sous-Huy, le prolongement du port des yachts, l'extension du terminal à conteneurs de Renory et l'amélioration de son accès ferroviaire ou encore divers travaux liés à l'éclairage public des ports.

Plus de 18.000 emplois directs et indirects sont générés par les entreprises privées actives sur les sites portuaires du Pal.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous