Coronavirus - Un cinquième de voitures d'occasion immatriculées en plus durant les mois d'été

Le retard sur base annuelle n'est que de 4%, contrairement aux immatriculations de voitures neuves, qui ont enregistré une baisse de 26%.

Le nombre d'annulations de commandes n'a pas été important, et seule une entreprise sur quatre a eu des problèmes pour financer le stock. Le problème le plus cité est le délai pour passer les voitures au contrôle technique. "La décision de la plupart des stations de contrôle technique de travailler exclusivement sur rendez-vous n'y est pas étrangère."

41% des entreprises ont également dû faire face à une perte de valeur de leur stock. Ce problème se pose plus souvent pour les véhicules de plus de deux ans.

La forte reprise de la demande de voitures d'occasion s'explique, selon Car-Pass, par la situation économique incertaine et le fait que de nombreux particuliers ont pu faire des économies parce qu'ils ont vu leurs projets de vacances annuler. De plus, les délais de livraison des voitures neuves étaient devenus très incertains lors de la crise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous