Bouchez a-t-il le droit de ne pas se mettre en quarantaine? «Il ne met en danger personne», selon Yves Van Laethem

Bouchez a-t-il le droit de ne pas se mettre en quarantaine? «Il ne met en danger personne», selon Yves Van Laethem
Photo News

Le préformateur Egbert Lachaert, testé positif au coronavirus, a fait son rapport au Roi avec Conner Rousseau par téléphone. Les présidents de parti concernés par les négociations se sont donc mis en quarantaine. Sauf George-Louis Bouchez, qui estime ne pas avoir été exposé au virus.

Le président du MR avait accepté de prendre part à l’émission « Jeudi en prime » sur la RTBF, puis annulé deux heures avant l’antenne : « Du jamais vu », s’énervait-on à la rédaction de la chaîne. En ouverture de « Jeudi en prime », François De Brigode a épinglé le libéral, déplorant en direct qu’il ait décommandé de cette façon.

Pourquoi le président du MR a-t-il renoncé à se produire en télé ? « Parce que, après les fuites dans l’après-midi, je ne voulais pas m’exprimer sur les décisions prises entre négociateurs de la Vivaldi à propos du vote de confiance », a-t-il expliqué.

Une autre explication a circulé : contrairement à ses homologues des autres partis, Georges-Louis Bouchez a estimé ne pas devoir observer une quarantaine Covid, expliquant qu’il n’avait pas réellement côtoyé Egbert Lachaert. Une attitude qui l’expose aux critiques.

Yves Coppieters, épidémiologiste, invité par la RTBF pour le coup, a visé le libéral : « Il met les autres en danger, il y a un vrai principe de précaution à respecter »…

Georges-Louis Bouchez a par la suite interpellé l’épidémiologiste sur Twitter ce jeudi soir : « Monsieur Yves Coppieters, vous connaissez les règles mieux que nombre d’entre nous. Pouvez-vous donc confirmer que lorsque l’on n’a pas été à moins de 1,50 mètre pendant plus de 15 minutes d’une personne infectée, il ne faut pas se mettre en quarantaine ? Merci beaucoup. »

Mais c’est Yves Van Laethem qui lui répond, interrogé par nos confrères de La Dernière Heure. « S’il n’a pas enfreint les règles, s’il a pris des précautions et gardé son masque pendant les réunions avec les autres négociateurs, il n’y a pas de raison de se mettre en quarantaine. Je soutiens ce qu’il dit. »

« Bouchez ne se situe pas dans les conditions des contacts à haut risque, mais à risque limité, à qui on demande d’être vigilant et de suivre leur état de santé. Mais pas de cesser toute vie sociale ! Lui seul peut savoir s’il a pris des risques. »

Sur le même sujet
État de santé
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous