Découvrez le profil des Mondiaux de cyclisme d’Imola et le détail des côtes (Photos)

Podium des Mondiaux de cyclisme
Podium des Mondiaux de cyclisme - Photo News

«Un parcours difficile», selon Davide Cassani, sélectionneur de l’Italie, qui imagine «une arrivée en solitaire ou en petit groupe» sur le circuit automobile Enzo et Dino Ferrari d’Imola.

Les épreuves en ligne se disputeront uniquement sur un circuit de 28,8 km avec départ et arrivée sur le célèbre circuit automobile Enzo et Dino Ferrari d’Imola.

Après avoir effectué un départ fictif autour de l’Autodrome, le parcours mesurera 258,2 km pour les hommes (neuf tours) avec un dénivelé positif total de près de 5.000 mètres, tandis que la longueur du parcours féminin (cinq tours) sera de 143 km pour une élévation cumulée d’environ 2.800 mètres.

Le tracé comportera deux difficultés, les côtes de Mazzolano (2,8 km à 5,9 pour-cent, passage maximum à 13 pour-cent) et la Cima Gallisterna (2,5 km à 6,4 pour-cent, passage maximum à 14 pour-cent).

Le premier kilomètre et les trois derniers kilomètres de course de chaque tour s’effectueront sur le circuit automobile de Formule Un tandis que le reste du parcours traversera une région au relief vallonné, sur des routes étroites entourées de vignes. Le sommet de la Cima Gallisterna se situe à 12 km de l’arrivée.

«Ce sera un parcours difficile», prévient Davide Cassani. «Il faudra être capable de répéter les efforts, il y aura peu de récupération entre les deux difficultés, et la seconde sera suivie de trois kilomètres de descente sur une route sinueuse. La tactique d’équipe sera importante pour emmener les leaders jusqu’au bout. L’arrivée se fera en solitaire ou en petit groupe.»

Le circuit des épreuves contre la montre - à parcourir une fois pour les hommes comme pour les femmes -, assez plat, mesurera quant à lui 31,7 km et présentera une dénivellation de 200 mètres.

«Ce sera un circuit très rapide», explique Davide Cassani. «Hormis deux petites côtes dans les cinq derniers kilomètres avant d’entrer dans l’Autodrome d’Imola, il sera taillé pour les purs spécialistes. On devrait enregistrer des moyennes supérieures à 50 km/h.»

Imola a récupéré l’organisation des Mondiaux le 2 septembre suite au désistement d’Aigle-Martigny, en Suisse. L’événement sera exceptionnellement réservé aux catégories élites, avec un contre-la-montre et une épreuve en ligne tant chez les dames (respectivement 24 et 26 septembre) que chez les messieurs (25 et 27 septembre).

Les sélections belges seront annoncées lundi à Tubize.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous