Affaire Roméo Elvis: «Il m’a suivie dans la cabine», la victime témoigne

Affaire Roméo Elvis: «Il m’a suivie dans la cabine», la victime témoigne
BelgaImage

Une personne anonyme a publié en Story de son compte Instagram des captures d’écran d’une conversation entre le rappeur Roméo Elvis et une jeune femme. « [Roméo Elvis] m’a agressée sexuellement #balancetonrappeur ». « J’ai vraiment aucune explication […] j’étais une merde sur le coup », affiche un message du rappeur, non daté. « J’ai vraiment honte et j’ai vraiment pas envie que ma copine apprenne ce truc », ajoute-t-il.

Le rappeur s’est tout de même très sobrement exprimé, mercredi après-midi, sur sa page Instagram : « J’ai pris conscience d’avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu’un, croyant répondre à une invitation qui n’en était pas une […] Je regrette sincèrement ce geste », explique-t-il, espérant « servir d’exemple à ne pas suivre ».

La jeune femme s’est confiée au site StreetPress. Elle explique à nos confrères avoir rencontré Roméo Elvis dans un magasin bruxellois. « Quand je re-rentre dans la cabine, je sens une présence derrière moi et je sens que c’est lui. Il entre avec moi dans la cabine et il ferme le rideau. »

La jeune femme explique à StreetPress avoir été surprise, n’ayant pas invité le rappeur à la suivre dans la cabine d’essayage. « Et là, il arrive avec ses mains sur ma poitrine. Le mec est grand, il est imposant. Il enlève ses mains et les met dans mon pantalon et sur mes fesses », poursuit la jeune femme. Roméo Elvis aurait ensuite « eu un déclic » et serait sorti de la cabine et lui aurait « demandé de ne pas en parler à ses copines. »

Le site StreetPress rappelle que l’agression décrite pourrait être considérée en droit belge comme un attentat à la pudeur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous