Tour de France: «Je me sentais pourtant bien», confie Bernal après avoir perdu du temps

Tour de France: «Je me sentais pourtant bien», confie Bernal après avoir perdu du temps
Photo News

Egan Bernal a perdu 38 secondes sur Primoz Roglic et Tadej Pogacar au terme de la 13e étape du Tour de France vendredi. Il est désormais troisième du général, à 59 secondes du maillot jaune Roglic et a laissé le maillot blanc à Pogacar. « Je me sentais pourtant bien, mais les autres étaient plus forts », a confié le tenant du titre.

Egan Bernal a fait travailler ses équipiers sur l’avant-dernière ascension. Sur la montée finale, il a cependant eu du mal à suivre le tempo de Tom Dumoulin, équipier de Roglic, et puis n’a pu accompagner Pogacar et Roglic après l’attaque du jeune Slovène.

« Pourtant, je me suis senti bien toute la journée, j’ai fait de mon mieux, mais je n’ai pu rien faire », a expliqué le Colombien. « J’ai atteint mes meilleures valeurs, mais les autres étaient plus forts. Je dois l’accepter. Nous verrons ce qu’il se passera les prochains jours. Je dois rester concentré et regarder jour après jour. Oui, c’est frustrant. Mais j’essaie de ne pas me prendre la tête et je continuerai à faire de mon mieux. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous