Accueil Société

Hausse des contaminations: la transmission du coronavirus semble bel et bien avoir repris en Belgique

La hausse des tests (+12 % sur une semaine) ne permet pas d’expliquer la hausse des cas (+29 % en une semaine).

Temps de lecture: 2 min

Avec 588 nouveaux cas d’infection dépistés par jour en moyenne entre le 2 et le 8 septembre, l’augmentation des nouvelles contaminations poursuit son accélération, indique samedi l’Institut de santé publique Sciensano dans son bulletin épidémiologique quotidien. Les données des trois derniers jours doivent encore être consolidées.

Le nombre de nouvelles contaminations détectées en Belgique repart (nettement) à la hausse. 900 cas observés le lundi 7 septembre, ce qu’on n’a jamais vu durant l’été. La moyenne regrimpe donc à 588 cas par jour, en hausse de 29,3 % sur une semaine. Le nombre de tests réalisés est également en hausse. 32.831 tests réalisés mardi 8 septembre, un record en Belgique ! Ce qui fait grimper la moyenne (lissée sur 7 jours) à 23.760 tests par jour, un record également.

Mais la hausse des tests (+12 % sur une semaine) ne permet pas d’expliquer la hausse des cas (+29 % sur une semaine). La transmission du virus semble bel et bien avoir repris. Ce que l’on observe aussi via l’augmentation du ratio de tests positifs.

Le nombre d’admissions à l’hôpital est, lui, en légère augmentation, passant à 24 entrées par jour (contre 16 il y a une semaine). Au total, 19.239 personnes ont été admises à l’hôpital en raison du virus. 67 personnes sont toujours aux soins intensifs.

Deux nouveaux décès viennent s’ajouter au bilan. La Belgique totalise à présent la perte de 9.919 personnes à la suite du coronavirus.

À lire aussi Commission Covid: «Si des résidents de maisons de repos n’ont pas pu être hospitalisés, il faut une enquête»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, samedi 12 septembre 2020, 20:27

    Très honnêtement, je trouve que cette analyse de Counasse très peu pertinente. Elle ne fait que démontrer qu'avec des chiffres on peut prouver tout et son contraire.

  • Posté par hemmer arthur, samedi 12 septembre 2020, 18:47

    Et concrètement on fait quoi après les masques à peu près partout et l'interdiction des voyages à l'étranger : on ferme tous les lieux de socialisation et ensuite on restreint les contacts sociaux dans la sphère privée avec dénonciations et police intrusive ?

  • Posté par Legarou Marcel, samedi 12 septembre 2020, 20:49

    Oui OK. Mais quand on utilise pourcents ou chiffres absolus selon ce qui risque le plus de foutre la trouille au gens, on peut avoir le droit d'en avoir ras le bol ? Idem quand, en août, on feint de découvrir ,dans la presse et au gouvernement , qu'on a sacrifié personnel et pensionnaires dans le maisons de repos, dès mars , notamment pour pouvoir continuer à faire tourner la petite entreprise ? Avec le gros Fredericq qui défend le morceau des maisons de repos COMMERCIALES à longueur d'épidémie sans donner la parole au secteur public ? Pas de complot, pas de manipulations, transparent juré craché ?

  • Posté par Fizaine Grégory, samedi 12 septembre 2020, 16:17

    Et c'est encore la valse des corona-sceptiques, complotistes et autres quidam devenu expert virologue en 3 jours.

  • Posté par KOULOS Kosta, samedi 12 septembre 2020, 13:24

    La transmission du coronavirus semble bel et bien avoir repris en Belgique selon ce journaliste, avec des chiffres douteux et des tests incontestablement pas fiables. Faut-il s'alarmer avec temps de mensonges, comment se fait-il, que dans d'autres sites de statistiques les chiffres ne sont pas pareils, le 7 septembre, il y a 402 cas en Belgique selon : https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-belgique.BE et 900 cas chez Sciensano ? N'y a-t-il pas des erreurs dans la comptabilisation des données, "Sciensano" indique le 2 septembre, 24 admissions, 33 sortie, 221 lits occupés dans toute la Belgique, le 8 septembre, il y a eu 40 admissions, 26 sorties, 260 lits occupés, augmentation de 39 lits par rapport à la semaine écoulée. Cependant, le 2 septembre (221 lits) au 8 septembre (260 lits), il y a eu 145 admissions et 143 sorties, donc cela fait au total 2 lits supplémentaire en 7 jours alors qu'il indique 39 lits supplémentaires, depuis le début de cette crise, les erreurs de données sont de quel importance ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko