Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Paul Clément: « Anderlecht a un beau projet»

Deux semaines après avoir été accroché à Ostende (2-2), Anderlecht entend repartir de l’avant après une trêve internationale qui a permis à certains de ses jeunes de briller avec les Diables ou les Espoirs.

Temps de lecture: 2 min

Sa mission du jour, à honorer devant 6.340 paires d’yeux, sera de venir à bout d’une formation du Cercle qui, comme lui, a signé un 6 sur 12 assez prometteur. Dans le but, les Brugeois pourront en outre compter sur l’esprit revanchard de Didillon, un ancien de la maison mauve qui y avait été snobé de manière peu élégante.

L’entraîneur du Cercle, Paul Clement, a en tout cas de l’expérience à revendre, lui qui a notamment été le fidèle adjoint de Carlo Ancelotti durant 7 ans à Chelsea, au PSG, au Real Madrid puis au Bayern. « Ces 6 points sont intéressants mais, avec un peu de réussite, on aurait pu en arracher deux de plus, au Standard et face à Courtrai », regrette-t-il.

Un coach expérimenté

Ayant bossé avec les plus grands joueurs, au rang desquels Ibrahimovic, Beckham, Cech, Drogba, Ramos, Ronaldo, Neuer ou Lewandowski pour n’en citer que quelques-uns, le coach britannique a enfin pris son envol. Étonnamment, il n’avait jamais bossé avec des joueurs belges, « mais j’ai pu constater que votre championnat est intéressant à plus d’un titre, parce qu’il a généré de grands talents, parce qu’il occupe une position centrale en Europe, que le niveau y est très intéressant. »

Ce dimanche, lui et son équipe ne se déplaceront pas à l’ombre de Saint-Guidon en victimes consentantes. « Anderlecht a un beau projet avec ses jeunes. J’ai regardé leurs matchs et, même si je suis très mauvais pour retenir les noms, j’ai vu des joueurs qui ont un gros potentiel. Kompany était un joueur incroyable, un leader charismatique qui saura certainement transmettre sa passion à ses joueurs. Là, il était difficile pour lui de combiner son poste avec celui de joueur. Dans le football moderne, ce n’est tout simplement plus possible. Il y a trop de boulot, trop de contraintes. Lui-même a travaillé avec de grands managers, et plus particulièrement Guardiola. Ce n’est pas rien… »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb