Accueil Société

Bruxelles: 4.000 personnes se rassemblent pour la Grande Manifestation de la Santé (photos)

La manifestation a eu lieu dans le calme. 35 personnes ont été arrêtées dans la foulée.

Temps de lecture: 3 min

Quelque 4.000 personnes ont manifesté dimanche à Bruxelles pour un meilleur financement des soins de santé, selon le comptage de la police de Bruxelles. Les manifestants étaient répartis en dix bulles de 400 autour de la gare Centrale, sur le Mont des Arts et jusqu’au boulevard de l’Empereur.

Le rassemblement s’est déroulé dans le calme, a assuré la police. «Nous avons dû déplacer quelques bulles afin de faire de la place pour tout le monde», a commenté la police.

HEALTH-CORONAVIRUS_BELGIUM (2)
Reuters

Pratiquement tous les acteurs de la santé publique étaient représentés: médecins, infirmiers, sages-femmes, mais aussi patients, kinésithérapeutes, travailleurs sociaux et pompiers.

« Le Covid-19 nous contraint à travailler de manière spécifique. Nous devons essayer de constituer des groupes de 400 personnes qui ne se mélangeront pas entre elles. Nous essayerons de résoudre ce problème avec les organisateurs, en fonction du nombre de personnes présentes », indique le porte-parole de la zone de police, Olivier Slosse.

Les organisateurs de la Grande Manifestation de la Santé exigent l’arrêt de la marchandisation et un refinancement de la santé ainsi qu’une revalorisation salariale pour le personnel soignant et plus d’effectifs.

BRUSSELS MANIFESTATION HEALTHCARE (6)
Belga

Les manifestants se sont rassemblés, par bulles de 400, autour de la Gare Centrale, sur le Mont des Arts et jusqu’à l’Avenue des Imperiales. Pratiquement tous les acteurs de la santé étaient représentés : médecins, infirmiers et paramédicaux, sages-femmes, mais aussi patients, kinésithérapeutes, travailleurs sociaux et pompiers.

Les manifestants demandent un refinancement des soins de santé et la fin de ce qu’ils appellent la commercialisation des soins de santé. Il faut plus de personnel, afin que la qualité des soins puisse s’améliorer, et une augmentation de salaire est nécessaire pour toutes les professions de santé, semble-t-il

BRUSSELS MANIFESTATION HEALTHCARE (2)
Belga

BRUSSELS MANIFESTATION HEALTHCARE (3)
Belga

BRUSSELS MANIFESTATION HEALTHCARE (4)
Belga

BRUSSELS MANIFESTATION HEALTHCARE (5)
Belga

Plusieurs revendications

« La fin de la précarité de l’emploi, la fin du recours au secteur privé par l’externalisation des services, l’amélioration des conditions de travail », poursuivent-ils. « Nous devons rendre les professions de santé plus attrayantes. Cela peut se faire par une réduction collective du temps de travail sans perte de salaire, et par un meilleur accès aux études d’infirmier et la fin de l’utilisation des stagiaires comme « travailleurs libres ».

Les manifestants réclament également une réduction de l’âge de la retraite, une révision des normes de gestion et une véritable politique de bien-être au travail : « La fin d’une gestion inhumaine et autoritaire qui traite le personnel et les patients comme des chiffres et des statistiques, et de véritables mesures pour lutter contre les différentes formes de harcèlement et de discrimination ».

HEALTH-CORONAVIRUS_BELGIUM (3)
Reuters

« Les patients ainsi que le personnel de santé devraient être impliqués dans toutes les décisions importantes concernant le secteur », poursuit-il. « Toute personne, quelle que soit son origine sociale et/ou culturelle, doit avoir accès à des soins de santé dignes et humains pour tous.

Le développement des soins et des soins primaires par le biais du système des maisons médicales, et une véritable protection de la maternité figurent également sur la liste des exigences.

35 personnes interpellées

Trente-cinq personnes ont été interpellées dans la foulée de la manifestation, a indiqué le porte-parole de la police, Olivier Slosse. Les forces de l’ordre ont procédé à trois arrestations judiciaires et 32 arrestations administratives. La manifestation s’est disloquée vers 15h30. Mais un certain nombre de manifestants sont restés et ont refusé d’obtempéré aux injonctions policières.

«Plusieurs petits groupes ont tenté de poursuivre la manifestation et de relancer le cortège», a précisé le porte-parole de la police. «Cela a conduit à des incidents mineurs, sans gravité. Nous avons toutefois dû intervenir plus fermement dans la rue de la Régence, où 32 personnes ont fait l’ojet d’une arrestation administrative et trois d’une arrestation judiciaire en raison de leur résistance».

La police a également barré le passage à des manifestants sur le Mont des Arts et la place Albertine à l’aide de canons à eau. Les forces de l’ordre se sont retirées vers 16h.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par Léotard Marc, dimanche 13 septembre 2020, 17:57

    Quand ce sont les protestataires contre les mesures excessives, on les disperse et on les arrête pour non respect des règles sanitaires. Regardez ces photos : où est la distanciation physique ? Pourquoi n'ont-ils pas été dispersés ?

  • Posté par Poullet Albert, dimanche 13 septembre 2020, 18:46

    Ils ont des masques, c'est déjà ça !

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 13 septembre 2020, 15:45

    Clairement, le gouvernement avance à "manifestaton" comme le titre le Soir par une de ses coquille qui font son charme.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, dimanche 13 septembre 2020, 17:57

    Vous ne manquez pas de charme non plus ;-))

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko