Accueil Monde Europe

Coronavirus: l’Autriche frappée par une «deuxième vague» de la pandémie

La capitale, Vienne, est particulièrement touchée par le rebond.

Temps de lecture: 2 min

L’Autriche a annoncé dimanche être entrée dans une «deuxième vague» de la pandémie de Covid-19 qui continue de se propager rapidement dans le monde, comme en République tchèque ou en France.

La Corée du Sud a décidé en revanche d’assouplir à partir de lundi ses restrictions anti-coronavirus pour les quelque 25 millions d’habitants de la région de Séoul. Mais son Premier ministre Chung Sye-kyun prévoit déjà de resserrer la vis pendant la grande transhumance que connaît le pays chaque année à la fin septembre, à l’occasion de la fête des moissons (Chuseok).

À lire aussi Voyages à l’étranger: où les Belges peuvent-ils encore se rendre ?

Mesures renforcées

L’Autriche a enregistré samedi près de 870 nouveaux cas, dont plus de la moitié à Vienne. Pour son chancelier Sebastian Kurz, le pays est «au début de la seconde vague» et dépassera bientôt les 1.000 nouveaux cas par jour.

Il a appelé la population à respecter strictement les mesures anti-virus et à réduire au maximum les contacts. A partir de lundi, les masques, déjà obligatoires dans les supermarchés et les transports, le seront dans tous les magasins et tous les bâtiments publics.

Même inquiétude en République tchèque, qui a recensé pour la troisième journée consécutive un record d’infections samedi, avec 1.541 nouveaux cas, selon le ministère de la Santé.

Ce pays de 10,7 millions d’habitants est désormais un des trois Etats membres de l’Union européenne où la progression quotidienne du virus est la plus rapide, après la France et l’Italie. Ces deux derniers pays effectuent cependant deux fois plus de tests de dépistage.

Les hôpitaux inquiets

«Si l’épidémie continue à ce rythme explosif, nous allons atteindre les limites de nos capacités hospitalières» fin octobre, a averti l’épidémiologiste Roman Prymula dimanche à la télévision tchèque. «Il est urgent de donner un grand coup de frein».

Pour les Tchèques, le masque est déjà obligatoire depuis début septembre dans les lieux clos, sauf les salles de classe, et dans les entreprises si les employés ne peuvent pas maintenir une distance de deux mètres.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bauduin Dominique, dimanche 13 septembre 2020, 22:13

    De nouveau un article au titre alarmiste, mais très vague et peu précis dans ses chiffres... 870 nouveaux cas, mais sur combien de tests réalisés??? Plus on teste, plus on trouve de cas, c'est logique! mais cela ne signifie pas plus de morts dus au Covid! Il n'y a pas de rebond de mortalité du au Covid!

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une