Accueil

La Mostra gagne son pari

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

« On l’a fait ! » La voix un peu tremblante, l’actrice italienne Anna Foglietta, présentatrice de la soirée de clôture de la 77e Mostra, pousse un ouf de soulagement ému. Le pari de maintenir un festival de cinéma en temps de pandémie n’était pas gagné d’avance, et pourtant il est réussi haut la main ! Cette année était sans contexte particulière : postes de contrôle avec prise de température aux entrées du festival, port du masque obligatoire même en salle, peu de stars, moins de films, moins de journalistes aussi (environ 50 % d’accrédités par rapport à l’an dernier, soit 5000 journalistes présents)… L’enthousiasme était modéré, et pourtant, le plus vieux festival de cinéma du monde a réussi à nous surprendre, et à dévoiler un palmarès à l’image de sa sélection : humain, bluffant et tourné vers le monde, la société.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs