Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Pogacar l’emporte au sommet, Roglic confirme son emprise: ce qu’il faut retenir de la 15e étape du Tour de France (vidéo)

Les Slovènes se partagent les honneurs alors que Bernal a coulé à pic dans le Grand Colombier.

Temps de lecture: 3 min

Trois cols en moins de 75 kilomètres, ses pourcentages raides et une arrivée en altitude au Grand Colombier, cette journée promettait l’enfer à ceux qui ne grimpent pas. Quant aux favoris, la lutte pour le maillot jaune allait-elle voir les Slovènes enfoncer le clou ou les Colombiens tenter un putsch ?

Une échappée de huit dans la plaine permettait à Trentin de faire le plein de points lors du sprint intermédiaire alors qu’au peloton, l’infortuné Higuita abandonnait sur chute. Au pied de la Montée de la Selle de Fromentel, un changement radical de braquet faisait immédiatement du dégât au sein de peloton. Devant, Geschke, Rolland et Herrada se détachaient, forts d’un bonus de 4 minutes. Gogl qui les avait rejoints se dégageait dans la descente pour aborder le Col de la Biche.

Rolland revenu, le duo se présentait au pied du Grand Colombier avec moins de deux minutes sur le groupe des favoris, placé sous la coupe des Jumbo-Visma. Van Aert imposant toujours le tempo, Quintana et surtout Bernal lâchaient prise au moment où Rolland était repris. Lâché au train, le vainqueur du Tour 2019 voyait ses illusions s’envoler.

Hormis une vaine tentative d’Adam Yates, Dumoulin emmenait sereinement Roglic jusqu’à la flamme rouge. Dans une position d’attente, le maillot jaune laissait Porte lancer le sprint à 300 mètres de la ligne mais c’est Pogacar qui prenait finalement le meilleur pour l’emporter devant son compatriote et l’Australien.

Un verdict sans appel qui consacrait d’une part Pogacar, victorieux pour la deuxième fois et maillot blanc presque assuré et, de l’autre Roglic, patron incontestable de ce Tour. Son rival annoncé, Bernal, déboursait plus de sept minutes sur la ligne, symbolisant du coup la fin de l’ère Ineos.

L’homme du jour

Tadej Pogacar s’était offert un succès à Laruns, il a récidivé au Grand Colombier. S’il a certes bénéficié du travail de Roglic et des siens, le jeune Slovène ne commet aucune erreur, ne donne aucun signe de faiblesse : il représente sans aucun doute le seul danger véritable pour son compatriote.

L’équipe du jour

Le Team Jumbo-Visma s’annonçait comme l’équipe à battre, elle confirme à ce stade qu’elle maîtrise parfaitement son sujet. Un leader au mieux de sa forme et des équipiers, dont certains lieutenants de luxe qui pourraient endosser un rôle de leader ailleurs. Leur gestion dans l’ascension du Grand Colombier est un modèle du genre, leurs adversaires s’accrochent, quand ils le peuvent.

Le Belge du jour

Wout Van Aert a de nouveau crevé l’écran, impeccable dans son rôle de lieutenant dévoué. Après avoir mené le tempo pour rentrer sur les échappées, il a pris en charge l’ascension du Grand Colombier, ne s’écartant qu’à moins de neuf bornes du sommet. Il avait notamment provoqué la perte de Bernal, le dossard nº1, avec lequel il a franchi la ligne.

Le battu du jour

Lauréat du tour 2019, patron incontestable chez Ineos – a point d’envoyer Thomas et Froome sur d’autres épreuves – Egan Bernal n’a pu assumer son rôle de tenant du titre et challenger principal de Primoz Roglic. Décramponné très tôt dans le Grand Colombier, le Colombien n’a pu limiter les dégâts, le voici 13e du général à plus de huit minutes.

Le chiffre du jour

53,5. Le nombre de kilomètres parcourus dans la première heure de course. On ne sait pas si le peloton avait hâte d’en découdre sur les pentes les plus raides mais on imagine que les jambes et les organismes ont dû souffrir au moment de changer de développement pour 75 bornes impitoyables sous la chaleur.

L’image du jour

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb