Accueil Société Enseignement

Enseignement supérieur: deux ans pour réussir sa première année, cinq ou six ans pour son baccalauréat

Le décret Paysage réglant le fonctionnement de l’enseignement supérieur a montré ses limites. La ministre Glatigny se prépare à resserrer les boulons, à commencer par la durée des études.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Et si cette année était la dernière sous le régime du décret Paysage mis en place par le ministre Marcourt en 2014 ? S’il permet à l’étudiant de progresser à son rythme, par accumulation de crédits, ledit décret pose bien des questions aux jeunes et à leurs parents. « On ne sait plus très bien si on a réussi lorsqu’on a obtenu 45 crédits. On ne comprend plus si on est sur une trajectoire de réussite ou d’échec. Le report de crédits d’une année à l’autre n’est pas toujours bien calculé par les étudiants avec parfois un constat d’échec très loin dans le parcours », explique la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

44 Commentaires

  • Posté par Monfort Yves, lundi 14 septembre 2020, 22:35

    Et je ne veux pas un enseignement pour l'élite bien sûr.....mais un enseignement pour tous, le plus accessible pour tous....mais le système actuel n'est pas bon....donc revoyons le Yves ne en 1961....une époque où les professeurs étaient bien formés et respectés....ou les professeurs enseignaient d'abord....et ne devaient pas nous éduquer . Jesuis d'un milieu modeste mais nos parents nous enseignaient des valeurs....les enseignants nous formaient

  • Posté par Monfort Yves, lundi 14 septembre 2020, 22:35

    Et je ne veux pas un enseignement pour l'élite bien sûr.....mais un enseignement pour tous, le plus accessible pour tous....mais le système actuel n'est pas bon....donc revoyons le Yves ne en 1961....une époque où les professeurs étaient bien formés et respectés....ou les professeurs enseignaient d'abord....et ne devaient pas nous éduquer . Jesuis d'un milieu modeste mais nos parents nous enseignaient des valeurs....les enseignants nous formaient

  • Posté par Monfort Yves, lundi 14 septembre 2020, 22:35

    Et je ne veux pas un enseignement pour l'élite bien sûr.....mais un enseignement pour tous, le plus accessible pour tous....mais le système actuel n'est pas bon....donc revoyons le Yves ne en 1961....une époque où les professeurs étaient bien formés et respectés....ou les professeurs enseignaient d'abord....et ne devaient pas nous éduquer . Jesuis d'un milieu modeste mais nos parents nous enseignaient des valeurs....les enseignants nous formaient

  • Posté par Monfort Yves, lundi 14 septembre 2020, 22:35

    Et je ne veux pas un enseignement pour l'élite bien sûr.....mais un enseignement pour tous, le plus accessible pour tous....mais le système actuel n'est pas bon....donc revoyons le Yves ne en 1961....une époque où les professeurs étaient bien formés et respectés....ou les professeurs enseignaient d'abord....et ne devaient pas nous éduquer . Jesuis d'un milieu modeste mais nos parents nous enseignaient des valeurs....les enseignants nous formaient

  • Posté par Monfort Yves, lundi 14 septembre 2020, 22:35

    Et je ne veux pas un enseignement pour l'élite bien sûr.....mais un enseignement pour tous, le plus accessible pour tous....mais le système actuel n'est pas bon....donc revoyons le Yves ne en 1961....une époque où les professeurs étaient bien formés et respectés....ou les professeurs enseignaient d'abord....et ne devaient pas nous éduquer . Jesuis d'un milieu modeste mais nos parents nous enseignaient des valeurs....les enseignants nous formaient

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs