Accueil Société

Décarboner le transport: une révolution à mener d’urgence

La mobilité de demain est confrontée à un double défi : diminuer la congestion et réduire les émissions polluantes, particulièrement les émissions de CO2. Deux cibles à viser en même temps. La seconde partie de l’équation est jouable pour 2040, affirme une étude réalisée pour Greenpeace par Climact et le New Climate Institute.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’exercice ne sera pas aisé : les émissions de CO2 des transports ont augmenté de 28 % en 2017 par rapport à 1990 au niveau européen. Le transport routier et l’aérien représentent 27 % de l’ensemble des émissions de l’Union européenne en 2017. Au niveau belge, le transport routier pèse 22,2 % des émissions totales (contre 14,3 % en 1990), ses émissions ont augmenté de 25 % entre 1990 et 2018.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par GALMART MARC, mercredi 16 septembre 2020, 10:49

    Bon, tout ça c'est très bien et il faut le faire. Mais on ne parle jamais de la pollution générée par la marine marchande. Or , elle est considérable. Les bateaux on ne les voit pas. Mais il y en a un nombre considérable . Et ils fonctionnent au mazout lourd, le moins cher et le plus polluant. Là, il n'y a pas de vignette Crit'air et pourtant..... on devrait leur appliquer la facture du pollueur/payeur. Mais bizarrement , on en parle jamais. Evidemment y toucher , c'est toucher au commerce international !!! C'est plus facile de culpabiliser les personnes qu'on a sous la main que les paquebots en plein océan;

  • Posté par Dejolier Bruno, lundi 14 septembre 2020, 11:29

    Effectivement, une voiture de 2 tonnes et plus, pour transporter la plupart du temps une personne de 75 kg. c'est completement aberrant. L'achat d'un SUV est plus souvent motive par des raisons narcissiques que par des raisons rationnelles, et malheureusement encore trop pousse par les publicites des constructeurs automobiles. Il faut d'urgence revenir a des vehicules de moins d'1 tonne, qui consommeront nettement moins d'energie (Rappelons que dans les lois de la physique, l'energie est directement proportionnelle a la masse. Il faut y ajouter les forces de frottement - et le frein aerodynamique des vehicules hauts comme les SUV ne va pas dans la bonne direction non plus). L'electricite ne resoudra pas tout si plein de gens utilisent des vehicules lourds et energivores. Il faut la produire cette electricite !

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs