Accueil Monde Union européenne

Brexit: la fuite en avant de Boris Johnson

Les coups pleuvent sur la cuirasse de Boris Johnson qui montre ses défauts face à la polémique suscitée par le projet de loi visant à revenir sur l’accord du Brexit signé entre le Royaume-Uni et l’Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Malgré la rébellion attendue de nombreux députés conservateurs contre le refus de Londres de respecter ses engagements juridiques, cette législation controversée devait être adoptée au vu de la majorité parlementaire écrasante dont bénéficie la droite britannique.

Dans une tribune commune publiée dans l’hebdomadaire dominical Sunday Times à la veille du vote en première lecture, deux anciens premiers ministres, le conservateur John Major (1990-1997) et le travailliste Tony Blair (1997-2007), ont appelé les députés à s’opposer au projet de loi sur le marché intérieur qualifié « d’irresponsable, mauvais sur le plan des principes et dangereux dans son application ». Boris Johnson a eu beau d’expliquer que cet appel à la désobéissance était le fait de « have been » qui avaient soutenu le maintien dans l’Union européenne lors du référendum de 2016, ces derniers ont reçu l’appui de l’ancien leader tory, Michael Howard, Brexiteur pur et dur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par elias jacques, lundi 14 septembre 2020, 10:51

    Un pied dedans un pied dehors depuis le début. Je pense qu'ils ont bien plus a perdre que l’Europe d'un "no deal" mais il n'ont jamais voulu prendre que ce qui les intéressait !

  • Posté par Desmet Marc, lundi 14 septembre 2020, 10:04

    Cinquante ans que les anglais plombent l'UE, maintenant qu'ils ont leur fameux BREXIT (de Boris le menteur) qu'ils se démerdent! Si un jour ils veulent revenir dans l'UE fini les Maggie ou les Boris... il faudra se plier à toutes les lois européennes en commençant par l"EURO.

  • Posté par Pierre Heidebroek, lundi 14 septembre 2020, 8:14

    Il est utile de preciser que l' article de loi qui fache nos amis britaniques concerne en fait seule les aides d'etat dans la region d'Irlande du Nord. C'est un probleme d 'interpretation de sa redaction (donc technique qui devrait etre traite par les experts) et se pose la question de la vrai raison ( de part et d'autre) pour cette escalade inutile...

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs