Le procès Hakimi-Pauwels a débuté au Lotto Mons Expo

Le procès Hakimi-Pauwels a débuté au Lotto Mons Expo

Le procès des home-jacking organisé au Lotto Mons Expo a débuté lundi à Mons, à 09h00, sous haute sécurité. Une vingtaine de personnes sont poursuivies dans le cadre d’une série d’attaques à main armée qui se sont déroulées en province de Hainaut et dans le Brabant wallon, entre 2015 et 2017.

Le président Renaud Moulart a ouvert les débats à 09h05, laissant les retardataires arriver dans la salle d’audience.

Une dizaine de policiers encadrent les prévenus qui sont encore actuellement détenus dans cette affaire.

D’autres, comme Farid Hakimi, comparaissent sous les liens du bracelet électronique. Le boxeur montois est considéré comme le chef de ce que le procureur général appelle une association de malfaiteurs.

L’animateur de télévision, Stéphane Pauwels, cité dans un seul dossier, comparaît libre. Il est arrivé dans la salle d’audience vers 08h45.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous